Confidentielles forum, pour les femmes qui aiment les femmes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les dangers de l'alcool

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marianne
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 12035
Age : 39
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Les dangers de l'alcool   Mar 18 Déc - 22:56

Cancer : l'alcool est dangereux même à dose modérée
LE MONDE | 18.12.07 | 15h44 • Mis à jour le 18.12.07 | 15h44


Discrètement mis en ligne, mercredi 12 décembre, sur le site de l'Institut national du cancer (INCa), l'état des lieux sur "alcool et risque de cancers" recommande une réduction de la consommation d'alcool, même lorsque celle-ci est "modérée". Mettant en cause la faiblesse des politiques actuelles de prévention, ce document a été "peu médiatisé, à la demande des autorités de tutelle", indique-t-on à l'INCa. A l'instar de "fumer tue" ou "fumer provoque le cancer", inscrit sur les paquets de cigarettes, il semblerait logique d'apposer ces messages de prévention sur les bouteilles d'alcool en changeant simplement le verbe fumer par boire. Excessif ?



Fruit d'une expertise collective basée sur l'analyse de l'ensemble des connaissances scientifiques, ce rapport a le mérite de la clarté. Existe-t-il une relation linéaire entre la consommation d'alcool et le risque de cancer ? Oui. Y a-t-il une dose modérée sans effet sur la santé ? Non. Certains types de boissons - comme le vin ou la bière - ont-ils une influence moindre ? Non. Bref, "même modérée", une consommation d'alcool "augmente de manière significative les risques de cancer" des voies aérodigestives supérieures (bouche, pharynx, larynx, oesophage), du foie, du côlon et du sein.


SEUILS COMMUNÉMENT ADMIS


"Une personne qui boit un à deux verres d'alcool tous les jours doit se réinterroger", explique Paule Latino-Martel, coordonnatrice du rapport et du Réseau national alimentation cancer recherche (NACRe). Il faut non seulement "réduire la quantité d'alcool", mais aussi "la fréquence de consommation".

Parce qu'"il n'existe pas de dose sans effet", les seuils communément admis de deux verres par jour pour les femmes et trois pour les hommes, tout comme le message "à consommer avec modération", semblent à revoir. D'autant, rappelle le document, que la consommation de boissons alcoolisées "est la deuxième cause de mortalité par cancer évitable, après le tabac". L'incidence des cancers des VADS en France "est l'une des plus élevée au monde". Actuellement, 12 % des Français âgés de plus de 18 ans déclarent consommer de l'alcool quotidiennement.

Enfin, même l'hypothèse d'un lien entre une consommation modérée de vin et une réduction du risque de maladie cardio-vasculaire est mise à mal par les experts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animamea.over-blog.net/
Marianne
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 12035
Age : 39
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Mar 18 Déc - 23:01

Bon heu .... si je résume, faut manger cinq fruits et légumes par jour ( au moins ), éviter de manger "trop gras, trop sucré , trop salé" , pas boire d'alcool, pas fumer , se protéger quand on a des rapports sexuels, faire du sport, le tout en travaillant et en ayant un minimum de vie sociale. Sans oublier que vivre en couple prolonge la vie et qu'avoir un chat aussi (diminution du stress )
Ah, j'ai oublié le envoyé spécial de la semaine dernière sur les huiles trans qu'on planque dans nos produits de consommation quotidiens et qui multiplie les risques de maladies cardio vasculaires...et les OGM qui vont bientôt envahir notre assiette.
Faudrait aussi qu'il y ait des distributeurs de masques en libre service dans les rues avec tout ce qu'on respire ... et puis on sait toujours pas ce que ça donne les ondes magnétiques des connexions Wi fi et des téléphones portables.

Ca comment à devenir sacrément lourdingue cette obsession de la "bonne santé" quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animamea.over-blog.net/
Naya
Animatrice Geek en chef
avatar

Nombre de messages : 2768
Age : 28
Localisation : Québec City
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Mer 19 Déc - 0:22

Donc deux verres de vin rouge par jour débouche les artères, mais donne le cancer drunken
Mais ou va-t-on mes amies? rabbit
D'un autre côté, de nos jours..... tous donne le cancer et tous le préviens Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baboo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10659
Age : 36
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Mer 19 Déc - 10:43

oui c'est ce que j'allais dire. ..
Donc un verre de vin par jour, c'est bon pour la santé. Mais faut s'interroger quand même et se demander si notre consommation n'est pas excessive ?


C'est ce qu'on appelle le cancer des être humain ! On est cerné de tous les côtés de totue façon. Et encore, même si tu arrives à finir centenaire, va savoir dans quelle condition sera la planète en 2080 ! ...

D'un côté on nous dit que l'espérance de vie ne cesse de se rallonger, et d'un autre, on est envahie de produits nous provoquant le cancer ...


Bon, sinon ok pour dire attention à la consommation d'alcool chez les jeunes. Lundi, Lube a appris le décès de la nièce de sa prof de Scrack-booking, lors d'une soirée, comma éthylique. Donc c'est pas un truc avec lequel il faut plaisanter anodinement quand même..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 12035
Age : 39
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Mer 19 Déc - 11:42

Sauf que l'article ne porte pas sur la consommation excessive d'alcool mais la consommation "tout court" d'alcool.

En fait, si on cumule, je me dis que ces obsessions sanitaires, ça commence à puer la mort.

Le cancer...en même temps on meurt forcément de quelque chose ( ça ne veut pas dire "on s'en fout" hein...mais même si tu meures à 120 ans, tu meurs de quelque chose, même si t'as bouffé des tomates bio toute ta vie... )

Je ne suis pas une grande consommatrice d'alcool...ça m'arrive assez rarement de boire, mais bon, heu...C'est sans compter les tendances naturelles de l'être humain à l'autodestruction.

Parfois la "déconnexion" fait du bien, je sais que j'ai parfois envie de "me saoûler" un bon coup. C'est rare, mais ça arrive. Et je sais que si je me prends une cuite, j'ai pas mal de pressions qui vont retomber d'un coup ( chuis pas certaine que mon stress permanent soit une bonne chose pour la santé non plus d'ailleurs ). A partir du moment où je ne bois pas de façon régulière, ou je ne conduis pas et où je ne "picole" pas en présence d'inconnus , je ne vois pas où serait le problème si je me roule par terre au nouvel an par exemple.

Si on fait le cumul de ce qui n'est pas bon pour la santé, on ne vit plus. C'est un peu comme le terrorisme nutritionnel qui se met en place au fil du temps. Perso, je sais que je pourrais maigrir par exemple...mais ça transformerait ma vie en enfer omnubilé par la bouffe. On est pas à égalité là dessus, comme on ne naît pas tous avec une bonne ou une mauvaise santé.
Il y a quelques siècles il n'y avait pas de problèmes de pollution , mais t'avais beau respirer du bon air frais...tu mourrais jeune de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animamea.over-blog.net/
heloise

avatar

Nombre de messages : 3075
Age : 46
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Mer 19 Déc - 12:29

Salut !

Arf, c'est compliqué tout ça. Je suis la première à râler, parce qu'on fait beaucoup de bruit pour le tabac, et que je trouve qu'on évoque beaucoup moins l'alcool, et surtout le vin, qui fait des dégâts considérables. Certes, en tant que non fumeuse, la cigarette me nuit, mais en tant que non consommatrice d'alcool (sauf un peu de cidre de temps en temps) , l'alcoolisme, d'un point de vue du lien social, me nuit plus encore. Il y a cette idée aujourd'hui en France qu'on ne peut pas faire la fête si on ne fume pas ou ne boit pas. Et d'ailleurs, quand j'ai fêté mes trente ans, j'avais invité beaucoup de personnes, et il y avait assez peu d'alcool. Une collègue m'avait dit : "C'est marrant, ce concept de soirée sans alcool". Ca voulait tout dire.

Mais par ailleurs, Marianne, je te rejoins un peu. C'est ce que mon pote Bart avait essayé de nous expliquer quand il défendait sa position contre la loi anti-tabac. Il ne contestait pas les effets nocifs sur les fumeur/euses passif/ves, mais il remettait en cause la manière dont était présentée la loi. En gros, on nous propose de nous protéger malgré nous, plutôt que de faire de la prévention. La cigarette tue, ça coûte cher à la société, donc on interdit. Et demain ? Le cholestérol tue, ça coûte cher à la société, donc on interdit. Et puis ? Le sel tue, ça coûte cher à la société, donc on interdit. Etc. C'est liberticide. A la fin, on pourra plus rien faire. Le truc, c'est qu'il faudrait pouvoir aider à la construction de personnes responsables (i.e. qui savent choisir pour eux/elles-même et assumer leur choix) et les prévenir de ce qu'ils/elles risquent en consommant tel produit ou en effectuant telle activité. Et ensuite, eh bien, chacun-e fait ou ne fait pas. Et comme tu dis, Marianne, de toutes façons, on mourra bien de quelque chose un jour. D'ailleurs, on voit souvent des médecins fumer ou boire de l'alcool, hein, ce ne sont pas les dernièr-es à consommer ces substances, loin de là, alors qu'ils/elles connaissent parfaitement les risques Wink

J'avais lu un article très intéressant dans Philosophie Magazine proposant un point de vue critique à l'égard de la loi anti-tabac pour les lieux publics (je viens de retrouver une photocopie faite pour les potes Wink). Voici la conclusion :

Dans Philosphie Magazine (début 2007, je crois), Jean-Cassien Billier a écrit:
Au point de vue individuel, nul doute que la santé physique du lecteur sera améliorée. Mais au plan collectif, nul doute non plus que, si la santé physique du corps social serait également améliorée, nous ferions dans le même temps un grand bond en avant vers une société homogénéisée et aseptisée. Or la passion pour la ressemblance est funeste : elle est la soeur du despotisme. Il existe donc des cas où la santé est malsaine.
Ariane-zibous


Dernière édition par heloise le Sam 10 Mai - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Mer 19 Déc - 15:50

Bon alors finalement, le but du jeu est de rester en vie le plus longtemps possible...et quand des experts nous sorte des analyses comme celles sur l'alcool proposé plus haut, je suis d'accord avec héloise et marianne là dessus, on va mourir de quelque chose un jour c'est certain...mais bon tout ce qu'il faut faire c'est choisir un camp...on peut se modérer sans se priver complètement...il y a une limite à respecter entre ce que je dois faire et ce que je veux faire...un équilibre à maintenir...

Et j'ai une question...je parlais de ca avec quelqu'un hier, mais est-ce que vous avez une loi anti-tabac en France ou quelque part d'autre en europe? Ici, elle a été adopté l'année derniere ou l'autre année avant, je ne m'en rappelle plus trop scratch , mais je trouve que l'adoption de cette loi fut l'une des plus utiles réalisations législatives québécoises de son histoire ( désolé je sais qu'il y a quelques fumeuses) Mais bon, je ne trouvais vraiment pas ça agréable, quand j'avais besoin de retenir mon souffle pour franchir le seuil de la porte d'entrée quand j'étais au cégep, pour traverser l'épais nuage de fumer le recouvrant.

Lol, ce n'est pas juste, je peux mourir d'un cancer du poumon sans même avoir décider ce camp là...aggrrr la guerre, c'est viscieux parfois! Un petit peu d'humour cynique, ça n'a jamais tué personne - Razz ce jeu de mot là n'était vraiment pas voulu en plus lol.
Revenir en haut Aller en bas
heloise

avatar

Nombre de messages : 3075
Age : 46
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Mer 19 Déc - 17:18

Re !

A-C a écrit:
Bon alors finalement, le but du jeu est de rester en vie le plus longtemps possible...
Ah oui ? Pour ma part, ce serait par exemple de vivre ma vie le plus agréablement possible. Wink Mais certainement de vivre très longtemps (que l'on m'en préserve...).

A-C a écrit:
mais bon tout ce qu'il faut faire c'est choisir un camp...on peut se modérer sans se priver complètement...il y a une limite à respecter entre ce que je dois faire et ce que je veux faire...un équilibre à maintenir...
"Choisir son camp", certes, à condition d'avoir les données pour. C'est ainsi que je suis pour la mise à disposition du maximum d'informations aux gens (via l'éducation, la prévention,e tc.) pour qu'ils/elles puissent effectuer un vrai choix. Et si ce choix est de s'auto-détruire, eh bien... soit !

A-C a écrit:
Et j'ai une question...je parlais de ca avec quelqu'un hier, mais est-ce que vous avez une loi anti-tabac en France ou quelque part d'autre en europe? Ici, elle a été adopté l'année derniere ou l'autre année avant, je ne m'en rappelle plus trop scratch , mais je trouve que l'adoption de cette loi fut l'une des plus utiles réalisations législatives québécoises de son histoire ( désolé je sais qu'il y a quelques fumeuses) Mais bon, je ne trouvais vraiment pas ça agréable, quand j'avais besoin de retenir mon souffle pour franchir le seuil de la porte d'entrée quand j'étais au cégep, pour traverser l'épais nuage de fumer le recouvrant.
Oui, nous en avons une depuis février, et elle va s'étendre aux bars, restaurants et autres lieux de convivialité à partir de 2008. Je suis non fumeuse et c'est vrai qu'au départ, j'étais pour, ou tout de moins, je ne voyais pas le problème. Maintenant, je peux aussi entendre les arguments de certain-es.

A-C a écrit:
Lol, ce n'est pas juste, je peux mourir d'un cancer du poumon sans même avoir décider ce camp là...aggrrr la guerre, c'est viscieux parfois! Un petit peu d'humour cynique, ça n'a jamais tué personne - Razz ce jeu de mot là n'était vraiment pas voulu en plus lol.
Oui, je suis d'accord Wink Mais pour autant, n'y avait-il pas de solution moins radicale pour les lieux publics dit de convivialité ? Genre une obligation de meilleure ventilation par exemple ?

Ariane-?

PS : oups, désolée, les modos, j'ai dérivé de l'alcool vers le tabac... Pour revenir au sujet, je suis pour de véritables campagnes d'information au suejt de la consommation d'alcool, et aussi pour diffuser que si, on peut faire la fête sans se saoûler. Cela m'agace quand on minimise les effets d'une consommation excessive ou régulière d'alcool. Maintenant, je ne suis pas pour une prohibition de l'alcool non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venus

avatar

Nombre de messages : 2196
Age : 37
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Mer 19 Déc - 17:30

Marianne a écrit:
où serait le problème si je me roule par terre au nouvel an par exemple.

=> Marianne
*
*
*
*
*
*
*
Mais y a aucun problème Marianne...j'veux juste bien une photo steuplé venus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Jeu 20 Déc - 10:53

la loi anti tabac= Ok!
pour avoir bossé dans un lieu enfumé 24 sur 24, sans la moindre possibilité d'en réchapper, je dis: "laissons le choix à ceux qui ont decidé de ne pas fumer... de ne pas fumer" Very Happy

Ariane
Citation :
Et si ce choix est de s'auto-détruire, eh bien... soit !
J'ai un peu la meme notion de la liberté. Razz
J'aime le gout e l'alcool, je mourrai sans doute d'une sirose du foi (biere whisky vin blanc), ou alors d'un cancer de la peau (soleil) ou aussi d'un accident de la route (moto), cancer des intestins (mal bouffe) ou encore d'un cancer des ovaires (tchernobyl wifi et compagnie) etc...
Je suis prévenue, je n'ai pas à me plaindre ^^

Le bémol dans cette notion de liberté, je l'appliquerai à la jeunesse:, lorsqu'on est jeune,on a tendance à etre excessif et a agir de manière démesurée juste pour ne pas etre du clan des "loosers"
"en gros, rite de passage obligatoire: boire et fumer à s'en faire exploser les neurones.

Si on met en plus a ce meme jeune un volant dans les mains...il devient un tueur en puissance.
L'alcool est (indirectement)
certainement la cause de mortalité premiere chez les jeunes en france
Il y a de quoi se poser des questions...

Donc comme Ariane, je pense aussi qu'on y gagnerait à modifier cette habitude française:
Citation :
Il y a cette idée aujourd'hui en France qu'on ne peut pas faire la fête si on ne fume pas ou ne boît pas


un verre d'alcool: 2euros 20 un verre de jus de fruit 2euros 80 ^^"
amusant non?
Encore une histoire de gros sous!! tant que le mal ne coute pas plus cher que le produit vendu on ne dit rien ^^
Des qu'on se rend compte qu'on est perdant finacierement...ooo la la il est tant de faire quelque chose pour le bien etre de nos caisses citoyens
J'attends une etude approfondie des effets secondaires des telephones portables et des ondes wifii Cool
Revenir en haut Aller en bas
Marianne
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 12035
Age : 39
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Jeu 20 Déc - 12:14

Pour les lois anti tabac : je suis plutôt pour avec un "oui, mais" ... pour les restos et les cafés, je connais des lieux qui étaient bien séparés et aerés. A partir de ce moment, je trouve un peu abusif de généraliser cette loi ... m'enfin, on avance quand même vers une société "zéro tabac" ce qui n'est pas forcément un mal. Cela dit, je ne suis pas certaine qu'on ne trouvera pas un nouveau moyen de se dégommer d'une façon ou d'une autre. C'est dans la nature humaine.

Pour l'alcool, c'est toute une éducation qui est à refaire (m'enfin j'aurais du mal à me passer du bon vin ou d'une petite saoulotterie de temps à autres quand même ) Ca fait indéniablement partie des plaisirs de la vie, sauf que le foie gras aussi et qu'on mange pas une boite de foie gras de 500 g tous les week end...peut être effectivement que la question du prix joue beaucoup dans l'accessibilité du produit.
En y réflechissant bien, cependant, le tabac , et le cannabis, ne sont pas donnés non plus ... et le prix est rarement ce qui fait "décrocher" un fumeur ( parce que s'il faut fumer du foint, on fumera du foint ... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animamea.over-blog.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Jeu 20 Déc - 15:23

Citation :
En y réflechissant bien, cependant, le tabac , et le cannabis, ne sont pas donnés non plus ... et le prix est rarement ce qui fait "décrocher" un fumeur ( parce que s'il faut fumer du foint, on fumera du foint ... )
Oui c'est vrai pour ceux qui fument deja. MAis un jeune de 14 ans qui n'a pas encore testé, qui n'a pas de sous, et qui se rend compte que si il commence à fumer, c'est 200 euros par mois qui partiront en fumée...Je pense qu'il y refléchira par deux fois.

Fumer ou acheter la 360 Xbox... moi j'hesiterai pas.
(oui parce que en effet ne nous leurrons pas...l'etre humain est un animal à addictions... si c'est pas la clope, ou l'alcool ca sera forcément autre chose ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Marianne
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 12035
Age : 39
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Jeu 20 Déc - 16:11

C'est rare qu'on commence en achetant nos paquets. Au départ, tu demandes une clope à quelqu'un qui fume pour "faire genre" ou voir "ce que ça fait" ... et puis ensuite c'est de temps en temps, en soirée ou au café, tu taxes des clopes aux autres ou ils t'en proposent s'ils t'ont déjà vu fumer. T'achètes ton premier paquet parce que tu veux plus être un ou une taxeuse et avoir des clopes pour fumer ponctuellement...et puis comme tu les as sous la main, tu en fumes plus qu'avant. Après, c'est le cercle vicieux et t'es déjà trop accro pour penser au reste.

Ma première clope, je l'ai fumée à quatorze ans ... mais je n'ai vraiment commencé à fumer qu'à dix huit. Entre temps, il arrivait que je fume mais ça restait quand même rare. Bref, je n'avais même pas conscience que dès le départ, dès la première clope, il y avait une forme de signal addictif qui ne demandait qu'à se déclencher. En gros, quand j'ai commencé mes études et que je voyais tous les autres fumer dans la salle de pause, alors que j'étais normalement "non fumeuse" , j'avais toujours très envie de fumer...jusqu'au jour où j'ai craqué.

C'est pour ça qu'à la rigueur, je ne comparerais pas tout à fait l'alcool à la clope. Il y a bien un terrain propice à l'addiction chez certaines personnes, mais je pense que l'alcool fait moins office de "drogue" dès le départ...ça intervient au bout d'un moment, quand l'habitude s'est installée. La clope, c'est dès la première que tu peux te faire avoir, notamment à cause des saloperies qu'ils rajoutent dedans.

Cependant, je pense tout de même que les occasions de "boire de l'alcool" sont multipliées....parce qu'il n'y a pas une fête, pas un repas de famille, pas une occasion particulière sans alcool.
Il y a eu un moment où les gens faisaient plus attention , lorsqu'ils ont lancé les campagnes "celui qui conduit ne boit pas". Mais j'ai remarqué que là aussi, il y avait du relâchement. Au départ, les gens qui conduisaient faisaient gaffe, maintenant c'est "un verre ou deux c'est pas trop grave"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animamea.over-blog.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Sam 10 Mai - 21:23

Alors j'ai pas tt lue pas envie et surtout pas le moral ce soir.
Juste le second poste et le dernier.
Je suis pas d'accord sur le fait que l'alcool fasse moins office de drogue que la clope.
Je pense que pas mal de jeunes (moins de 18ans) aujourd'hui deviennent accros à l'alcool dès leurs première biture.
En plus avec tous les siuper produits qu'ils sortent maintenant pour habituer aux goût de l'alcool de plus en plus tôt et de plus en plus rapidement.
Les jeunes, beaucoup ennormément m^me, recherche de plus en plus le fait de s'exploser le plus vite possible.
Cette addiction a l'alcool pour beaucoup est dès le premier verre, tout comme l'addiction à la cigarette peu etre dès la première pour certaines personnes, et pour d'autres personnes cette addiction que ce soit à la cigarette où à l'alcool peut ne jamais survenir.
Revenir en haut Aller en bas
Daphné

avatar

Nombre de messages : 224
Age : 49
Localisation : A proximité de la Perfide Albion...
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Mer 14 Mai - 8:29

Je trouve triste de voir que beaucoup de jeunes assimilent la fête avec l’absorption d’alcool… comme si les deux étaient indissociables. Il y a quelques mois, j’ai même été effarée de visiter le blog que l’une de mes nièces (a priori relativement sage) publie et qui compte déjà des dizaines de pages. Il s’agit dans une très très large proportion de photos de saouleries, de fêtes bien arrosées… Aucune photo de paysages, de révoltes ou de loisirs sportifs : le seul truc qui ressort de son blog, c’est son goût pour la fête bien arrosée. Est-ce ainsi que sont les jeunes ??

Je ne pense pas être une « rabat-joie », et j’aime bien prendre un petit verre de vin en mangeant (quand je sais que j'ai le temps devant moi pour l'apprécier). Quand je fais bombance aux repas qui se prolongent des heures, il m’arrive même de boire un peu trop : un ou deux apéros, deux vins blancs, deux vins rouges, une petite coupe…. quasiment jamais de digestifs en revanche. Et si lors de tels repas il peut m’arriver de ressentir disons une légère ivresse (lol), je n’ai jamais été saoule véritablement car je goûte les vins qui accompagnent les plats. Autrement dit, je déteste les repas qui se transforment en apéro : où le plus important, c’est ce que l’on boit et pas ce que l’on mange (outre le fait d’être ensemble)… Je ne parle pas des apéros dinatoires où je bois peu.

Je trouve que la vie est plus belle quand on sait apprécier le vin, mais avec (un minimum de) modération. Il ne faut jamais oublier l’essentiel, et je déteste voir quelqu’un saoul. Quant à la nocivité qu’il y aurait à boire seulement deux verres par jour, je ne suis pas sûre que ce soit pire que tous ces additifs autorisés par la législation française, que l’ensemble des entreprises de l’alimentation (y compris les grandes marques de type Danone, Yoplait… ) ajoutent dans absolument tout : pots de yaourts, biscuits, flans… A acheter absolument : le « Dico-guide des étiquettes alimentaires » publiés par les éditions Leduc, « de A comme additif à Z comme zinc ». Je ne parlerai pas non plus des insecticides et produits toxiques en tout genre que l’on retrouve dans la peau de certains fruits et légumes ( ! ne manger jamais la peau d’une pomme) parce que nos agriculteurs ont plus le souci de la rentabilité que celui de notre santé ?… Et que dire aussi du projet de loi sur les OGM ?.... Les pouvoirs publics se soucient-ils vraiment de notre santé ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kohane
Animatrice A.O.C.
Animatrice A.O.C.
avatar

Nombre de messages : 5264
Age : 45
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Lun 1 Nov - 13:12

L'alcool est plus nocif que l'héroïne ou le crack, selon une étude britannique
01.11.10

L'alcool est plus nocif que certaines drogues illégales comme l'héroïne ou le crack si l'on tient compte de ses effets autant sur les individus que sur l'ensemble de la société, a indiqué une étude publiée lundi par la revue médicale britannique The Lancet.

L'étude, qui émane de la Commission scientifique indépendante sur les drogues (ISCD), estime que "les actuels systèmes de classification des drogues gardent peu de relation avec leur réelle nocivité".

Ses auteurs expriment leur "accord avec les conclusions d'études d'expert précédentes selon lesquelles prendre fermement l'alcool pour cible... constitue une politique de santé valable et nécessaire".

Les experts de la commission ont élaboré leur propre système pour évaluer les substances et étudié la nocivité des drogues sur le corps humain mais également d'autres facteurs comme le coût de leur usage pour le système de santé ou le système carcéral.

L'héroïne, le crack (dérivé de la cocaïne) et la méthamphétamine sont les plus mortels, mais si l'on tient compte des effets pour la société, l'alcool est le plus dangereux, suivi de l'héroïne et du crack, selon l'étude.

Dans une échelle de dangerosité de 0 à 100, l'alcool est évalué à 72, l'héroïne à 55 et le crack à 54.
© 2010 AFP

source : ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya
Animatrice Geek en chef
avatar

Nombre de messages : 2768
Age : 28
Localisation : Québec City
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Mer 3 Nov - 23:08

Lol

Navré, c'est la seule expressions qui m'est venue à l'esprit Laughing
Pas que je sois septique face à ces résultats, mais je sens qu'il s'agit plus d'une tentative de diaboliser l'alcool que d'une vraie mise en garde. Ce n'est pas la coupe de vin accompagnant mon diner qui va faire du tord à la société non? Par contre, si je vide trois bouteille avant même de commencer à cuisiner, je risque de mettre le feu à mon appartement et causer du tord à mes voisins...

J'ai aussi un petit rire car, au Québec, le débat sur «oui ou non on peut boire de l'alcool durant la grossesse» est réouvert depuis à peine un mois et penche vers le oui!!

Citation :
Publié le 06 mars 2010 à 05h00 | Mis à jour le 06 mars 2010 à 05h00

Débat sur l'alcool pendant la grossesse

Mathieu Perreault
La Presse

En 1995, le Conseil australien de recherche médicale a recommandé pour la première fois aux femmes enceintes de s'abstenir de consommer de l'alcool. Six ans plus tard, l'organisme australien a fait volte-face : sept consommations par semaine étaient subitement devenues acceptables durant la grossesse, à condition de ne pas en prendre plus d'une ou deux par jour.

Puis, au printemps dernier, retour à la case départ : l'abstinence était de nouveau de mise.

Ces revirements, qui ont fait couler beaucoup d'encre parmi les chercheurs spécialistes de l'alcool durant la grossesse, illustrant bien le dilemme auquel font face les autorités de santé publique. Tout porte à croire qu'il n'existe pas de seuil sûr de consommation d'alcool, mais aucune étude ne l'a démontré de façon définitive. Et il faut à la fois décourager la consommation d'alcool et éviter que des femmes décident d'avoir un avortement parce qu'elles ont pris quelques verres entre le moment de la conception et celui du test de grossesse.

«De plus en plus, on conseille aux femmes qui songent à avoir des enfants de cesser de boire», explique Colleen O'Leary, épidémiologiste de l'Université de l'Australie-Occidentale. «Mais la moitié des grossesses ne sont pas planifiées. Alors il ne faut pas effrayer les femmes.»

La Dre O'Leary, qui est d'origine vancouvéroise, vient de publier une étude montrant qu'une faible consommation d'alcool (un verre par mois) durant la grossesse n'est pas associée à des problèmes de comportement à l'enfance et qu'une consommation modérée (un verre par semaine) double le risque d'anxiété à 5 ans. «Tout ce qu'on a réussi à montrer, c'est qu'il y a des changements cellulaires, dit la Dre O'Leary. Mais il n'y a rien au plan du comportement. Cela dit, je crois qu'il faut être cohérent dans nos avis : il ne viendrait pas à l'esprit d'une femme enceinte de consommer des fromages au lait cru, des pâtés ou des charcuteries, alors que le risque est sûrement moins élevé que pour l'alcool.»

Dans un rapport publié en 2006, l'Institut national de la santé publique du Québec estime qu'entre 36 et 144 bébés naissent chaque année avec le syndrome de l'alcoolisme foetal, un problème grave lié à la consommation excessive et fréquente d'alcool par la mère pendant sa grossesse. En outre, entre 100 et 430 bébés subissent des inconvénients, quoique moins graves, de la consommation de leur mère. Comme les femmes québécoises sont trois fois plus susceptibles (26 % contre 9 %) que les autres Canadiennes de boire pendant la grossesse (selon Statistique Canada), cela signifie qu'entre 0,5 % et 2 % des Québécoises qui boivent durant leur grossesse causent des dommages actuellement mesurables à leur bébé.

Le Québec est la seule province où les autorités de santé publique ouvrent la porte à une consommation modérée d'alcool durant la grossesse. Tout comme les associations médicales canadiennes, la brochure québécoise La grossesse et l'alcool en question recommande nettement l'abstinence.

Mais à la question «Nous célébrerons notre dixième anniversaire de mariage, puis-je boire à cette occasion ?», la brochure répond , après avoir réitéré le conseil d'abstinence : «Personne ne devrait culpabiliser une femme enceinte qui choisirait de prendre un verre à l'occasion.»

La France, où de nombreuses femmes enceintes boivent du vin et mangent des fromages de lait cru, a récemment décidé de recommander l'abstinence durant la grossesse. «Selon ma compréhension, les autorités médicales veulent viser les femmes qui boivent beaucoup parce qu'elles sont nombreuses, dit la Dre O'Leary. Mais elles estiment qu'elles doivent présenter un message uniforme, au risque d'inquiéter certaines femmes qui ont bu un verre ou deux alors qu'elles ignoraient qu'elles étaient enceintes.»

Source: Cyberpresse.ca
http://www.cyberpresse.ca/vivre/societe/201003/05/01-4257802-debat-sur-lalcool-pendant-la-grossesse.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 12035
Age : 39
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Jeu 4 Nov - 5:59

A la lecture de l'article de Kohane, la question n'était pas celle de la personne qui boit un verre de vin à chaque repas mais plutôt le rapport général de la société à l'alcool. C'est la quasi obligation culturelle de consommer, l'excès d'alcool souvent valorisé, notamment chez les jeunes, le nombre d'alcoolique ( declarés ou non ) en comparaison avec le nombre de drogués "sévères"...l'impact sur la société en général.
Bref, considérer l'alcool comme un plus grand fléau que les drogues dures à grande échelle ne me choque pas.

Pour les femmes enceinte...l'article ne dit pas que l'alcool ne cause pas de dommage au foetus, ou qu'il lui ferait éventuellement du bien ... il s'interroge sur la quantité d'alcool "acceptable" durant la grossesse. Perso, je ne me pose pas la question ... si j'étais enceinte j'en consommerais pas.
Le fait que l'on fasse des études pour savoir combien on peut consommer d'alcool sans que ça gêne le foetus indique bien le caractère culturel difficilement parable de l'alcool. Genre, ne pas boire d'alcool pendant neuf mois serait un manque si notable qu'il faille se demander combien de verre avant atteinte importante sur le foetus ? scratch
Quand on fait le même genre d'étude sur le tabac...on s'interroge sur les effets du manque par rapport à l'absorption des fumées ( et autres substances ) sur le foetus. C'est bien la relation du drogué à sa drogue qui est étudié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animamea.over-blog.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Mer 25 Juil - 11:11

Ce n'est pas nouveau sous le soleil l'alcool a toujours exister le tabac aussi.

Moi les chercheurs me saoulent les medecins aussi avec leur theorie a 2 euros.

Si sa tue sa créer des accidents des cancers ect......

On arrete la FABRICATION, la COMMERCIALISATION.

On vend de l'eau des jus de fruits a des prix raisonnables.

On ne mange plus de viande on fait l'amour comme dans le film judge dreed par telepathie.

On nait tous et toutes avec le cancer il ce developpe ou non.

Moi j'ai ete désintoxiquée a ma demande parce que ma vie c'est une tartine de M...., je recommence a boire a des moments, en gerant, je fume j'ai tout les vices.

Je ne suis pas persuadée que ma vie a une grande importance, et je gere de façon constante a me détruire encore plus.

la betise et la mechancetée humaine sont pires que l'alcool etle tabac
les medocs ne soignent jamais les problemes mais masque la realitée.

Nous avons une vie nous en faisant ce que nous voulons, quand on le decide.
La culpabilité ne me touche pus tant que je me detruis seule sans detruire les autres.

AMEN

Revenir en haut Aller en bas
Naya
Animatrice Geek en chef
avatar

Nombre de messages : 2768
Age : 28
Localisation : Québec City
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Mer 25 Juil - 13:39

Tu devrais lire un peu sur la Prohibition américaine des années 30...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Prohibition

C'est pas une bonne idée d'interdire la production et la vente Razz


Et puis tu devrais te renseigner sur ce qu'est le cancer, car ce n'est pas une maladie latente que nous avons à la naissance....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louthev
Oeil de Lynx Approuved
avatar

Nombre de messages : 1907
Age : 40
Localisation : lille
Date d'inscription : 18/11/2011

MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Mer 25 Juil - 18:39

Quintessence,

L’alcool ne crée pas d’accident…c’est la consommation que les gens en font et surtout leur actes irresponsables qui provoquent les accidents… l’alcool lui-même dans une bouteille n’a jamais tué personne … le problème n’est pas l’objet de la consommation mais le consommateur …

Vendre de l’eau et des jus de fruits à des prix raisonnables ne changera rien…d’ailleurs l’eau reste moins cher que l’alcool…

Arreter la commercialisation n’est pas une solution…pour rappel les drogues sont interdites en France …

On ne nait pas tous avec un cancer qui se développe ou non…il y a des facteurs extérieurs qui interviennent… et certes des prédispositions pour certains cas qui influent aussi…tous les cancers ne sont pas inscrits dans les gènes…

J’ai un putain de vécu… j’ai plongé pendant des années dans le cannabis de façon hallucinante… j’avais un mal de vivre que je ne souhaite même pas à ma pire ennemie… Je suis allée en HP à ma demande…. le problème est la perception que l’on a de soi-même dans sa vie qu’elle soit de merde ou non… certaines personnes subiront des épreuves sans broncher alors que d’autres s’effondreront en quelques instants… de même d'autres seront les plus malheureuses du monde alors que leur vie est " parfaite"...

Je ne peux pas te laisser dire que les médocs ne soignent jamais les problèmes mais masquent la réalité… les médocs permettent de lacher un peu de pression …de soulager la douleur des maux afin de pouvoir en parallèle faire un travail sur soi afin de trouver la voie de la guérison… certes les medocs seuls ne sont pas la solution… il n’y a pas de pillule magique pour le bonheur…
Par contre L’abus d’alcool ou de drogues lorsque l’on est mal ..eux oui ils servent à masquer la réalité… mais une fois redescendue celle-ci se fait un malin plaisir à nous taper sur l’épaule… mais au fond la réalité n’y est pour rien… c’est notre mal être face à celle-ci qui nous rend si mal… du coup la potion magique nous sourit telle une délivrance…. Mais sincèrement ce n’est pas la ralité qu’on fuit dans ces cas là…c’est nous-même…

Tu dis que la culpabilité ne te touche plus tant que tu te détruis seule sans détruire les autres… faire du mal aux autres te poserait problème mais te faire du mal à toi non ? si tu penses réellement ça c’est que tu as encore beaucoup de choses à régler avec Toi-même… dans un autre topic tu parles d’amour pour quelqu’un… dans un autre tu parles de donner aux autres… dans un autre aussi tu dis qu’il ne faut pas laisser les gens seuls que tout le monde a de l’importance etc… tu sais avant de penser à sauver le monde peut-être devrais-tu essayer de penser à te sauver toi-même…

Louthev
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 12035
Age : 39
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Mer 25 Juil - 18:51

:dac:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animamea.over-blog.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Jeu 26 Juil - 8:09

me sauver seule je sais nager

Ensuite si je suis ici c'est pour ecrire et parler de mon ressentit et vecu au moment meme ou je le vis .

Chut que l'on ne trouve pas a faire a dire sans essayer de comprendre tu cites plusieurs tropics donc qui ne sont pas rangés dans la meme categorie.

Je dis et je repette que je prefere me detruire que de faire du mal aux gens, ensuite on peut exprimer des sentiments pour quelqu'un et expliquer ce qui resulte d'une histoire sans suite.

Ensuite parce que j'ai une excellente mémoire et quand une personne dit quelle est seule, alors que c'est ce que je vis au quotidien la solitude, je dis que c'est une honte de laisser les gens dans leur coins.

Apres on me fais une leçon de morale parce que je refuse de donner mes organes.

Je suis ce que je suis comme disait ma marraine si sa va tant mieux, si sa ne va pas rien a faire et pi c'est marre

L'alcool le shitt le tabac ce sont ds drogues illicites ou non, je vais plus rajouter que tout les exces sont nocifs.

La connerie humaine tue c'est indegniale, et je porte le drapeau. Sa vous evitera de l'ecrire ou de le penser.

Apres je pense donc je suis, differente je demande l'indifference a la place d'un procés
Revenir en haut Aller en bas
Marianne
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 12035
Age : 39
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Jeu 26 Juil - 8:47

Je pense que si tu participes c'est parce que tu attends des réponses. Les réponses ne sont pas toujours vouées à aller dans un seul sens qui serait celui du poil.

Je ne crois pas que tu aies eu de réactions réellement agressive et à mon avis tu sais très bien que tes positions sur certains sujets sont soit provocantes soit différente, il est donc normal que la discussion se mette en place suite à tes participations.

C'est un peu le principe d'un forum...la communication, l'échange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animamea.over-blog.net/
louthev
Oeil de Lynx Approuved
avatar

Nombre de messages : 1907
Age : 40
Localisation : lille
Date d'inscription : 18/11/2011

MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   Jeu 26 Juil - 9:18

Le but d’un forum est pour moi de partager son vécu, ses opinions, d’échanger avec les autres, etc… je ne te fais pas de procès… tu demandes l’indifférence… je suis navrée mais si le but de tes posts est que nous les lisions sans pouvoir réagir…c’est de l’ordre du Blog….

J’ai certes cité plusieurs topics qui ne sont pas dans la même catégorie … je suis navrée mais l’ensemble de nos propos reflètent notre personne… je ne pouvais donc pas dissocier tes propos comme s’ils venaient de personnes différentes…

Pour rappel tu as exprimé à plusieurs reprises ton mal être… tu as même créé un topic digne d’un appel au secours auquel j’ai répondu… tu nous as demandé à plusieurs reprises notre avis/aide… je ne suis pas du genre à venir dire aux gens ce qu’ils doivent faire ou non… je donne juste mon opinion….

Tout comme toi tu ne supportes pas que l’on laisse les gens seuls dans leur coin… je ne supporte pas de voir les gens dire se détruire…faire des appels au secours…demander de l’aide sans réagir….
Alors si c’est faire un procès que de tenter de montrer aux autres la possibilité d’un ciel moins sombre…alors là je plaide coupable de suite…

Tu dis ce que tu penses…tu le dis haut et fort…comme je te l’ai dit ailleurs… accepte aussi que les autres fassent de même…

Pour le don d’organes… il n’y a pas eu de leçon de moral…. la quasitotalité des gens étaient pour...tu devais forcément te douter que ta réponse ne serait pas ignorée…

Je pense qu’il faudrait que tu cesses de croire que l’on est contre Toi car nous n’avons pas la même opinion ou la même vision des choses… et si tu veux mettre cette dernière phrase dans le domaine "du procès " j’assume…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les dangers de l'alcool   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les dangers de l'alcool
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les symboles de dangers
» Alcool et lait
» Technique de dépotage à l'alcool : Facile, rapide et efficace
» LE SPORT ET L'ALCOOL:
» Ado et alcool

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confidentielles :: Santé / Sexualité :: Santé et Beauté au féminin-
Sauter vers: