Confidentielles forum, pour les femmes qui aiment les femmes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 bobo : les anecdotes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Venus

avatar

Nombre de messages : 2196
Age : 37
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Jeu 25 Oct - 15:01

Mais heuuuuu .... c'étaient des chaussons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Jeu 25 Oct - 16:55

affraid alors la j'en reste bouche bée
Revenir en haut Aller en bas
lube

avatar

Nombre de messages : 250
Age : 36
Localisation : 78
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Jeu 25 Oct - 20:19

A trois ans, je voulais être superman, donc il fallait que je vole. Résulat :
-Un suberbe saut de l'ange du haut d'une armoire
-Pendant une demi seconde J'AI VOLE !
-La demi seconde suivante, j'ai eu très mal
-Points de suture au menton toujours visibles aujourd'hui.

A neuf, je tente laborieusement un combiné "roue-équilibre". En plein dans le trip, mon bras faiblit et mon épaule se mange une bordure de trotoir. Clavicule cassée et pas vraiment bien remise depuis.

A Quatorze, pendant l'élaboration de ma flêche en bois je me coupe le pouce avec mon opinel. Là encore une cicatrice toujours présente.

Pourtant tête brulée, chef de bande, réincarnation de tarzan... je m'étonne que, gamine, il ne m'est pas arrivé d'autres choses plus serieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venus

avatar

Nombre de messages : 2196
Age : 37
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Ven 26 Oct - 7:59

Quand j'étais petite j'étais très souple (oui Baboo, je le suis toujours venus) et mon père m'entraînait à la gym sur son lit (drôle d'idée n'est-il pas?) donc je faisais des sauts, le poirier etc...
Un jour j'ai fait un saut (je ne sais pas s'il a un nom précis) et prenant trop d'élan en pliant les genoux...ils ont atterri dans mes yeux...Un genou dans chaque orbite.C'tait fun drunken

J'aime beaucoup ton récit d'apprentie Superman Lube drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baboo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10659
Age : 36
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Ven 26 Oct - 10:43

oui hein ! c't'une vraie cascadeuse ... je l'imagine bien garçon manqué chef de bande .. lol

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venus

avatar

Nombre de messages : 2196
Age : 37
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Ven 26 Oct - 10:46

MDR Baboo !! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Ven 26 Oct - 12:42

pale outch pale Pauv Baboo....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Mar 30 Oct - 20:16

Lol j'adore vos anecdotes ^^

Moi je n'ai pas eu beaucoup de soucis, mon plus gros :

- en maternelle, lors du gouté, il y avait certains désigné pour aller chercher les nappes dans un grand banc qui s'ouvrait sur le dessus.
Ce jour la j'ai été désigné avec d'autres camarades très impatients, dans la précipitation ils m'ont poussé la tête la premiere sur le rebord du banc !
Résultat hopital et quelques points de sutures entre les deux yeux.

Sinon vers 7-8 ans je suis tombée sur une main, donc elle était pas mal écorchée, quand elle a commencé a cicatriser je suis re tombée dessus, et quelques semaines après encore une fois ^^

Ou un été, je voulais récupérer un volant de badminton sur le toit de ma maison, donc je suis montée sur une chaise avec une sorte de fourche pour ramasser les feuilles dans l'espoir de le récupérer : je me suis trop penchée en arrière et je suis tombée. Mais j'ai eu de la chance, rien du tout comme bobo !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Mer 31 Oct - 18:13

baboo a écrit:
oui hein ! c't'une vraie cascadeuse ... je l'imagine bien garçon manqué chef de bande .. lol

Spoiler:
 

trop fort....
Revenir en haut Aller en bas
Rowena

avatar

Nombre de messages : 835
Age : 30
Localisation : Rimouski
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Mer 31 Oct - 18:35

Petite souvenir très douloureux de mon enfance

Spoiler:
 

J'avais complètement zappé ce petit bout d'épisode, maintenant je fais très attention parce que je me suis pas scratché la figure qu'une fois contre quelque chose. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romane

avatar

Nombre de messages : 61
Localisation : Lille
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Mer 31 Oct - 21:37

Lol vous me faites rire.

J'ai pas bcp eu de bobos moi,à 3 ans je ne savais pas marcher , je savais courir! dc je me suis fait une énorme bosse sur le front ,seulement je me suis pas arréter de courir et quelques jours aprés je me suis éclater la bosse contre un coin de table. Recousue, j'ai tjs une petite cicatrice.

A la maternelle, je sais plus quelle age j'avais on s'était tous mis en ligne donné la main et le but c'était de courir tous ensemble accrocher jusqu'a l'autre bout de la cour, seulement je suis tombé et ils m'ont pas laché les mains du coup jme suis arraché tous le genous,jme suis fait trainer.J'ai encore une cicatrice en forme de losange au genou.

Une entorse en jouant à la balle au prisonnier,une grosse, pied violet et un oeuf depigeon au niveau de la cheville mais j'étais en stage et à part mettre mon pied ds l'eau froide et des cachets pour la douleur on a pas soigner.
Une semaine plus tard je remarche normalement bien que ma cheville craquer souvent et je prends le bus et le chauffeur freine trop brutalement re crack, la j'ai soigné.

Pis ya pas lontemps en vélo, dans un chemin de terre avec deux trous pour le roues je roulais ds trou mais c'était trop profonf ma pédale a cogner et jme suis casser la figure j'ai cru que je m'étais casser le poigné (retourné) et en fait non mais super mal. (poignet droit et j'avais un concours le lendemain donc j'avais interet à pouvoir écrire!)

Sinon j'aimais bien faire des bobos à ma soeur, des fois ça aurait pu être grave! Je la faisais voler sur un chien qui à l'époque pour nous été géant.

On jouait a collamayard (je sais pas comment ça s'écrit c'est avec lesyeux bandés et on doit chercher l'autre)
Elle; "t'es où?
Moi: "jsuis là ,recule.., recule encore,encore un ptit peu.."
PAF dans les escaliers et en arriére elle a tous dévalé jusqu'a la porte d'en bas.
Elle a rien eu mais quand j'ai vu la peur de ma mére j'ai pleuré aussi!

Et aussi je l'ai fait tombé de sa chaise haute.

C'est pour ça que aujourd'hui , il lui manque une case. blush
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venus

avatar

Nombre de messages : 2196
Age : 37
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Mer 31 Oct - 23:07

La soeur tortionnaire lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Jeu 3 Juil - 5:14

bobo...

une fois, dans la poussette, je suis tombée (maman avait freiné un peu trop vite): cicatrice au pouce (j'avais qu'une dent, je me la suis prise)

Quelques mois plus tard: maman fait des frites... une goutte sur le pied... ca fait 16 ans, on la voit tjr

vers 7 ans... je jouais au frizbee avec un bob (pour la neige) avec mon cousin. j'ai pas réussi à rattrapper: 2 pt de suture à l'arcade

1 dent (de lait ouf), cassée sur le rebord de la piscine

multiples cicatrices de griffures de chats, de cuisine (j'suis pas très douée avec un couteau) et d'auto-mutilation

un morceau de nez arraché par insecte non identifié quand je faisais le jardin, y a 3 ans. (un ti morceau seulement ^^)

sinon, me rappelle pas du reste...

la vie d'un enfant, niveau bobo, c'est palpitant Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
july



Nombre de messages : 142
Age : 41
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Jeu 3 Juil - 8:30

Pendant longtemps mon surnom a été Pierre Richard....c'est dire!
Il m'arrivait toujours des trucs pas possible!
3 anecdotes me reviennent à l'esprit:

1) A 9 ans : nous venions d'arriver dans notre maison de campagne pour le réveillon de Noël. Les cadeaux se trouvaient dans la voiture et n'étant pas très patiente, je me suis précipitée les chercher. Il y avait un paquet un peu trop gros pour mes bras d'enfants, mais je n'ai pas voulu renoncer (déjà à l'époque l'entêtement était ma 1ère qualité Very Happy ). Pas facile donc de refermer cette porte de voiture avec les bras chargés...
Qu'à cela ne tienne, je pousse violemment la portière avec mon épaule et là...c'est le drame... Je ne sais comment je me suis débrouillée, mais mon oreille s'est accroché dans la portière quand elle a claquée, et elle s'est "décollée" affraid
Ce fût...comment dire scratch ...douloureux pale

2) Vers 15 ans : 1 heure du mat', nuit noire, une balade entre amis sur la route de mon village, sans lampe (ah c'est malin!). Une voiture passe et m'éblouit. Je n'y voyais plus grand chose pour marcher et au lieu d'attendre que mes yeux s'habitue à nouveau à la pénombre, je continue de marcher (toujours aussi patiente Very Happy ). Seulement, sur ma gauche il y a le ravin et sur ma droite le mur. Je trouve donc préférable de serrer à droite pour ne pas tomber... Avec ma chance légendaire c'était sans compter cet énorme trou d'évacuation des eaux sur le bord de la route (profondeur de d'1,10 mètre)....côté mur!
En l'espace d'1/2 de seconde, ma cuisse droite a percuté le bord du trou, puis ma jambe s'y est engouffrée pendant que l'autre restait dehors... Je vous raconte pas le confort de la position...
Après une brève perte de connaissance, il a fallu attendre l'arrivée des pompiers pour me sortir de là, ne sachant pas si ma jambe était cassée.
A mi-chemin de l'hôpital, relais avec le SAMU (chacun a sa zone d'intervention il paraît...). Changement de matériel : coquille, brancard, et hop dans l'ambulance...
C'était sans compter sur l'ambulancier qui n'avait pas poussé le brancard à fond dans la voiture. Au moment où il ferme la porte, re-bing dans le pied droit... pale
Finalement pas de fracture (je peux confirmer que je suis aussi en béton armé Wink ), mais le nerf sciatique et le muscle bien écrasés... Aujourd'hui encore la douleur est là, rien que si on touche cette zone...

3) Vers 20 ans : petite sieste sur le canapé... Le téléphone sonne. Je fais un "bond" pour aller décrocher et ni une ni deux me voilà par terre... J'ai glissé et suis tombée de toute ma hauteur, tête la première.
Mon réflexe a été d'essayer d'amortir la chute avec ma main gauche, mais tout ce que j'ai réussi à faire c'est me filer l'équivalent d'un coup de poing dans le sternum... Mon genou droit est venu percuter le sol, ma lèvre s'est fendue et pour finir je me suis plantée une des incisives dans l'index, touchant un nerf. Ouch!!!
Finalement quand même plus de peur que de mal... Le plus douloureux fût la dent dans le doigt, mais c'était quand même mieux que sur le carrelage Very Happy , et dixit mon médecin : "une morsure d'humain ça fait mal, très mal" Shocked ... Je confirme Very Happy


Des incidents de ce style il m'en arrivait assez régulièrement... Je peux reconstituer mon corps entier avec les radios que j'ai dû passer.

Ah et puis je ne résiste pas à une petite dernière...

La découverte de l'agrafeuse vers 5 ans...
"Ca marche comment?" et hop 2 agrafes dans le petit doigt gauche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Ven 4 Juil - 9:35

C'est pas croyable tout ce qui vous est arriver. affraid

J'ai aussi quelques cicatrices d'enfance mais j'étais assez 'stupide' et 'tete en l'air' dans le temps... je le suis toujours.. mais c'est une autre histoire.
-Je me suis fendu la tete en marchant a reculons sur une plaque de glace (d'ou la stupidité..) vers mes 8ans
-Je me suis ouvert le mollet avec la chaine de mon vélo en tournant trop sec.. j'ai encore de la misere a croire que c'est possible.
-Je me suis fendu le genoux a 9ans quand je jouais avec mon frere,
j'avais mon habit de neige et l'orgueil passant avant la douleur je
suis restée dehors 3heures a courir, quand je suis rentrée mon pantalon
blanc avait subit une teinture, completement rouge, il riait moins de
moi mais ma mere était pas trop contente... c'était bien sec
-Toujours dans la catégorie 'vélo'. Je devais avoir 10 ans, je suis partit en trombe sur mon vélo et j'ai réussi a passer par-dessus en montant une cote, mes mains ont touchés le sol en premeir suivit par mon nez, seulement des écorchures et cicatrices tres visibles sur les mains.
-A 11ans, je me suis ouvert le molet en escaladant une mini montagne, 7cm de long et assez profond. Je me suis mise a pleurer seulement apres avoir vu le visage de mon pere qui en avait marre de m'amener chez ma voisine qui est infirmiere.
-Vers 14 ans, durant un match de soccer ou j'étais goal, la ballon sort
du terrain, je vais le chercher a la course, saute par-dessur le fil de
la cloture.. mais en fait il y en avait 3 ! Résultat : éclat de rire
chez la foule, tete premiere sur l'asphalte(elle est super solide, j'ai
rien eu) et deux belles lignes mauve-noir sur chaque cuisses.
-Je me suis ouvert le pouce assez proche de l'os avec des ciseaux, fendu le sourcil en me chamaillant avec mon frere quand j'avais 15ans. (sa ne parait presque plus)

J'ai jamais rien eu de casser, un vrai miracle, mais c'étais rare de me voir sans coupure quand j'étais jeune, maintenant c'est les bleus.

Mon frere s'est carrément sectionné la langue en deux (-|----) quand il était jeune (3-4ans) en chutant du haut d'une table a pique-nique. Ils lui ont recousu sans problemes. J'ai jamais vérifier l'état de la cicatrice. Razz

Citation :
Des incidents de ce style il m'en arrivait assez
régulièrement... Je peux reconstituer mon corps entier avec les radios
que j'ai dû passer.
affraid
Pour l'aggrafeuse je connait quelque personne qui ont fait la meme découverte, faut vraiment rien laisser a la porter d'un enfant. lol!
Revenir en haut Aller en bas
NBGie
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 295
Age : 96
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Dim 13 Juil - 21:55

J'ai un abcès à la n'oreille en c'moment, style une otite qui a dégénéré (comme hélène cheers ) ben ça fait bobo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 12035
Age : 39
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Dim 13 Juil - 21:59

Pov Théa calin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animamea.over-blog.net/
ccile

avatar

Nombre de messages : 706
Age : 41
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Lun 14 Juil - 17:46

En parlant d'oreille...
Je me les lavais tranquillement avec un coton tige lorsqu'un bruit survint. Geste de frayeur, le coton tige s'enfonce! Ca fait très mal! J'ai failli me crever le tympan!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Lun 14 Juil - 17:53

ça m'est arrivée aussi, ça fait mal sa r**e !! tu vois les étoiles pale
ben, voilà Ccile, on est soeur d'oreille!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
ccile

avatar

Nombre de messages : 706
Age : 41
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Lun 14 Juil - 18:03

KIKI a écrit:
ça m'est arrivée aussi, ça fait mal sa r**e !! tu vois les étoiles pale
ben, voilà Ccile, on est soeur d'oreille!!!!!

cheers Excellent!!!
C'est clair que ça fait un mal de chien!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 12035
Age : 39
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Lun 14 Juil - 18:04

/me se jure qu'elle reflechira a deux fois avant de lire ce topic qui lui fait mal rien qu'à lire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animamea.over-blog.net/
baboo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10659
Age : 36
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Jeu 17 Juil - 5:09

Shocked Laughing affraid lol! en te lisant July !!
ouille ouille l'arrache d'oreille (en même temps, faut le faire quand même...) scratch La chute aussi remarque ... le comun des humains auraient comme reflexe de mettre les mains certes, mais en avant, pas sous son propre corps!! 'menfin!! Tu te serais cassé le poignet que t'aurais fais le grand schlem dis donc ! Laughing

j'adore les gens patient comme toi ! c'est toujours source de fou rire !
Par contre, dis donc, l'ambulancier qui te claques la porte sur le pied, c'est digne d'un sketch des Robins des bois ça ! Shocked
Les scitatiques c'est vraiment l'enfer pour ça ... je te plains dis donc !

Citation :
La découverte de l'agrafeuse vers 5 ans...
"Ca marche comment?" et hop 2 agrafes dans le petit doigt gauche
MDRRR


=> Lethée :
mdr le coups des 3 lignes de fil barbelé !
effectivement, beaucoup de "coupures" outch !!
Alalaaaaaaa la langue de ton frère !! Bon je me dis que ça devait être plus impressionnant que la douleur, parce que la langue on sent pas grand chose 'parait. (je confirme en tout cas que le piercing j'ai même pas senti la piqure ... )

En revanche les tympans ... affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Jeu 17 Juil - 7:45

moi mon plus gros bobo, c'est vers mes 11 ans.
c'était au feu de la saint jean, dans un champ à côté d'une rivière. il y avait plein d'adultes et plein d'enfants. bien sûr, il y a vait aussi un grand feu, et le jeu, c'était de sauter au dessus!
je m'élance les 3 premières fois sans problème. Mais la 4eme... BAM! je rentre dans un autre gamin qui allait sauter, et je tombe, devinez où??
bon pas dans les flammes, mais sur les braises incandescentes!, bon j'ai eu la bonne idée de mettre mon bras gauche en avant pour me protéger... Et là, je l'ai senti.. crépiter, puis fondre:shock:
on me relève, je hurle, et là au lieu de me mettre le bras sous l'eau, une nana se disant secouriste décide de me badigeonner de mercure au chrome!!! raaaaaaah la conne!
direction l'hosto, les docteurs ont haluciné que l'on m'aie mis du mercure, vu que ça assèche et donc que ça brule encore plus...
résultat, brûlures aux 3° degrès, scéance de tartinage de je sais pas quoi tous les jours,changements de bandage, interdiction de baignade, et douleur cuisante!
Aujourd'hui, il ne me reste qu'une petite cicatrice, rien de trop moche, mais de puis, j'ai une peur panique du feu.
Revenir en haut Aller en bas
ccile

avatar

Nombre de messages : 706
Age : 41
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Jeu 17 Juil - 13:33

Bon, moi c'est pas franchement drôle, mais l'histoire de Meresankh me rappelle la mienne. Quand j'avais 3 ans j'ai été aspergé par de l'eau bouillante. Brûlures au second degré profond sur le dos, les épaules et un peu sur le visage. Je suis resté un mois à l'hopital et mon coeur a failli lâcher à cause du choc. Mais j'ai eu de la chance. Aujourd'hui j'ai une cicatrice sur une grande partie de l'épaule droite, un peu sur la gauche dû à un staphilocoque et une légère dépigmentation dans le dos qui ne se voit pas vraiment. J'ai du porter des tee shirt pour aller au soleil pendant des années et à l'école on m'appellait peau de saucisson Shocked ... Interdit de rire!!! Je ne l'ai jamais mal vécu, sauf le jour ou mon père s'est mis en tête de prendre rendez vous chez un spécialiste pour voir si c'était possible de m'enlever ma cicatrice. Résultat : ça n'était pas vraiment possible, vu son emplacement. Je me suis pris une petite claque parce qu'avant ce rendez vous je ne m'étais jamais posé la question de savoir si ma cicatrice était moche ou pas, elle fait partie de moi. Bon c'est vrai qu'elle n'est pas très belle, et puis les épaules chez une femme... enfin. C'est comme ça. C'est la vie! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkane

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 77
Date d'inscription : 16/08/2015

MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   Mar 3 Juil - 11:33

*Attention gros déterrage*

J'adore ce topic. J'ai bien rigolé, merci les filles ! Laughing
Pour ma part, au niveau des cicatrices, j'en ai une sur le dessus du pied gauche (toute petite). Je devais avoir 6/7 ans, mon père jardinait et moi... je jouais avec la fourche, pieds nus ! D'un coup, bim, plantée dans le pied. Aïe.

J'en ai 2 sur la main gauche :
- une sur le majeur. Bagarre de chiens, j'ai voulu faire ma warrior en les séparant donc il y en a un qui a pris mon doigt pour une knacki. Résultat : go aux urgences, trituration des tendons (sans anesthésie, je précise. :redface: ) Mais tout va bien, je ressort indemne.
- l'autre, sur l'auriculaire bah... c'est tout simplement que je ne sais pas ouvrir une boîte de conserve...

Ma cicatrice la plus récente, c'est à l'intérieur de mon avant-bras gauche (oui, vous avez pu le remarquer, je suis gauchère). Je déménageais et avant l'entretien des lieux de la maison que je louais, je décide de faire un petit check up. Zut, la porte de la chambre ne se ferme plus, bizarre ! Je vois qu'elle est légèrement tordue, tout en haut. Je décide donc de remettre tout ça comme il faut. Je plaque ma main gauche contre le bois, au centre de la porte, et avec ma main droite je prend le coin qui est tordu pour essayer de remettre tout ça bien droit. Je force. Je force. Je force encore. Et là... oups, mon bras gauche passe à travers la porte. Elle était en bois, certes, mais ce que je ne savais pas c'est qu'il y avait une plaque de verre à l'intérieur. Shocked Étonnant quand même... J'essaie de retirer mon bras, et là, malheur... Je ne vous raconte pas la scène, mon bras était en lambeaux et j'ai cru tourner de l’œil. J'ai réussie à me traîner jusque chez le propriétaire, il a su me faire les premiers soins et m'emmener aux urgences. Résultat : 10 jolis petits points de sutures.

Sinon hum... quand j'étais petite, mon frère me prenait pour son action man. 2 fois, ma mère rentrait du boulot et me retrouvait avec un bras déboité.  :redface:

Je fais de l'équitation, et à 12/13 ans je me suis dis : "tiens, si j'essayai de monter sur mon poney, à l'envers, dans son pré?". Résultat, il n'a pas du tout aimé et j'ai finis à l'hôpital avec un bras gauche (encore!!!) cassé.

Je crois que je n'ai plus d'anecdotes, ça va peut-être me revenir... j'ai eu le droit aussi à un trauma cranien, lors d'une très mauvaise chute, mais rien de drôle à raconter.

woowoo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: bobo : les anecdotes   

Revenir en haut Aller en bas
 
bobo : les anecdotes
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les anecdotes a/b du Zinnia !!!
» Anecdotes
» (33) Anecdotes sur la Gironde et sur autres Départements
» anecdotes.
» anecdotes sur les maillots de foot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confidentielles :: Santé / Sexualité :: Santé et Beauté au féminin-
Sauter vers: