Confidentielles forum, pour les femmes qui aiment les femmes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Addiction Medicamenteuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marianne
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 12035
Age : 38
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Addiction Medicamenteuse   Ven 8 Avr - 13:46

Avez vous des conseils pour aider quelqu'un souffrant d'une grosse addiction aux antidépresseurs et consort ?
Une de mes proches prend des doses dangereuses et je ne sais pas trop comment l'aider , d'autant plus qu'elle habite loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animamea.over-blog.net/
Naya
Animatrice Geek en chef
avatar

Nombre de messages : 2768
Age : 27
Localisation : Québec City
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Addiction Medicamenteuse   Ven 8 Avr - 15:47

Ce qui est compliqué avec les antidépresseurs est que tu ne peux pas arrêter d'en prendre d'un coup sec, tu dois diminuer les doses graduellement. Le cerveau doit réapprendre à produire de lui-même les hormones que les pilules lui ''donnent gratis sans effort''.

Un arrêt brusque te rend très malade et très rapidement, ce n'est pas beau à voir. Il arrivait à mon ex d'oublier de les prendre un ou deux jours de suite et elle avait l'impression qu'elle était entrain de mourir/que sa tête allait éclater. Dans certain cas (les plus extrêmes), tu peux vraiment en mourir.

Si ton amie ne veut pas s'aider, il n'y a pas grand chose à faire. Son médecin est celui qui fait les prescriptions, elle doit lui demande de diminuer les doses. Un suivit avec un psy serait aussi une idée. Si elle prend plus que ce qu'elle devrait, c'est qu'elle fuit quelque chose.


C'est a elle de prendre le chemin de la désintox (en institution ou non, les deux sont possible). Tu peux l'encourager à le faire, lui montrer des outils, des organismes, des solutions, mais elle va toujours avoir le dernier mot. Si elle ne veut pas, elle va rester dans le fond de sa bouteille de pilule.

La partie la plus difficile pour toi Marianne, est d'accepter que tu n'es pas responsable de sa décision. Même si ça fait mal de la regarder se détruire.

calin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pichou

avatar

Nombre de messages : 1945
Age : 37
Localisation : La montagne ça vous gagne... enfin je crois
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: Addiction Medicamenteuse   Ven 8 Avr - 19:29

J'aurais pas dit mieux... dur comme situation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 12035
Age : 38
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Addiction Medicamenteuse   Ven 8 Avr - 20:52

Je pense que la raison c'est pas trop son truc , c'est bien le fond du problème.
Du coup j'm'inquiète parce que ça prend des proportions parfois extrêmes.
Je sais que je ne peux pas trop insister ou amener le sujet ... juste être là au cas où , mais c'est frustrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animamea.over-blog.net/
D4N

avatar

Nombre de messages : 672
Age : 32
Localisation : England
Date d'inscription : 17/01/2013

MessageSujet: Re: Addiction Medicamenteuse   Ven 8 Avr - 22:17

Est-ce que tu sais si la raison pour laquelle elle a commencé à les prendre a été résolue? Il y a souvent deux dépendances superposées: physique (si t'en prend pas tu es malade) et psychologique (les médocs t'aident à surmonter une situation difficile). C'est difficile (pour pas dire impossible) de s'attaquer à la dépendance physique (réduire progressivement les doses) sans aborder le côté psychologique (comprendre le pourquoi, faire son deuil, retrouver des repères, ... ) Du coup un bon psy ça aide beaucoup. Ensuite tous les cas sont différents, c'est difficile de faire des généralités.

Je suis entièrement d'accord avec ce que dis Naya, la démarche doit venir d'elle, au mieux tu peux l'accompagner, l'écouter, la distraire si elle a envie de penser à autre chose... Cela dit tu peux aussi exprimer que tu t'inquiètes pour elle je pense. Pas facile à gérer ces choses là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 12035
Age : 38
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Addiction Medicamenteuse   Sam 9 Avr - 9:15

Elle est suivie depuis très longtemps. C'est d'ailleurs comme ça qu'elle s'est retrouvée avec des ordonnances de médocs dont elle abuse. Au moins elle l'a dit au psy ( qu'elle abusait )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animamea.over-blog.net/
D4N

avatar

Nombre de messages : 672
Age : 32
Localisation : England
Date d'inscription : 17/01/2013

MessageSujet: Re: Addiction Medicamenteuse   Sam 9 Avr - 15:16

Mais elle prend les doses qu'on lui a prescrites ou plus? Si tu peux en parler ouvertement avec elle c'est pas mal déjà. Ensuite, de loin c'est pas facile mais si elle te rend visite ça peut lui changer les idées un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyane
Bibliothécaire officielle
avatar

Nombre de messages : 2106
Age : 40
Localisation : PARIS/RP
Date d'inscription : 10/09/2011

MessageSujet: Re: Addiction Medicamenteuse   Mar 26 Avr - 16:14

J'arrive un peu tard mais un truc m'interpelle.
Si elle prend + que la dose prescrite, elle doit forcément se retrouver à cours de médocs à un moment ou à un autre. Elle doit donc se procurer une nouvelle ordonnance. J'ose espérer (mais pour tout dire, j'ai un doute) que les médecins ne prescrivent pas ce genre de médocs a tout va et qu'il y a un minimum de suivi de leurs parts.
Donc comment fait-elle?
Ou alors son psy lui en precrit toujours plus bien qu'elle lui ait avoué son addiction ?(mais s'il faisait un suivi des doses presçrites, il le savait déjà)
Pour le fond du problème, je rejoins ce qui a été dit plus haut, comme toute addiction, la décision et surtout la volonté de s'en sortir, doivent venir de la personne elle-même. Pour l'entourage c'est frustrant mais si elle admet qu'elle a un problème avec ses médocs, c'est déjà une belle avancée je crois. Elle n'est pas dans le déni etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Addiction Medicamenteuse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Addiction Medicamenteuse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mac addiction quand tu nous tiens!
» en cour d'addiction
» l'addiction l’aliénation consommatrice
» soirée swell addiction
» Thème de la drogue et de l'addiction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confidentielles :: Santé / Sexualité :: Santé et Beauté au féminin-
Sauter vers: