Confidentielles forum, pour les femmes qui aiment les femmes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Consommons nous trop de lait ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Marianne
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 12035
Age : 39
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Consommons nous trop de lait ?    Ven 31 Oct - 10:21

Buvons-nous trop de lait?

Par Elisabeth Martin & AFP - Vendredi 31 octobre 2014

Le lait serait-il néfaste lorsque bu en grande quantité par des personnes vieillissantes? Une étude suédoise jette le trouble sur ses bienfaits couramment vantés pour les adultes, mais les auteurs appellent à accueillir leurs observations avec « prudence ».

« Nos résultats pourraient remettre en cause la validité des recommandations » à consommer du lait pour prévenir les fractures liées à l’ostéoporose – maladie à l’origine d’une fragilisation osseuse chez les personnes âgées – relèvent les chercheurs de l’université d’Uppsala, en Suède, qui signent ces travaux. Cette étude doit toutefois « être interprétée avec prudence » car il s’agit essentiellement d’un travail « d’observation » qui mériterait d’être confirmée, soulignent-ils.

Publiée dans la revue médicale britannique The BMJ, elle se base sur l’analyse des données recueillies dans le cadre de deux « cohortes » à savoir le suivi d’un groupe large d’individus sur plusieurs années. L’une portait sur environ 60.000 femmes de 39 à 74 ans, questionnées sur les habitudes alimentaires et de vie dans le cadre d’une campagne de dépistage du cancer du sein. L’autre cohorte concernait un groupe de 45.000 hommes de 45 à 79 ans. Les quantités de lait bu quotidiennement ont été quantifiées: entre moins d’un verre, un à deux verres, deux à trois verres et plus de trois verres. Les quantités de lait fermenté (comme le yaourt) et de fromage consommés ont également été prises en compte.

Les chercheurs ont cherché à savoir si pouvait être établi un lien statistique entre la quantité de lait et de produits laitiers consommés et la survenue de fractures, en particulier de la hanche, ainsi que la survenue de décès. Le résultat, en apparence contradictoire avec l’image bienfaitrice du lait, est que les femmes absorbant plus de trois verres de lait par jour paraissent plus enclines à souffrir de fractures et à décéder.

Lactose et D-galactose
Les femmes qui consomment trois verres ou plus de lait par jour ont un risque relatif de décès « de 90% plus élevé » et un risque de fracture de la hanche « de 60% plus élevé » par rapport à celles qui boivent moins d’un verre par jour, explique à l’AFP, le Pr Karl Michaelsson principal signataire de l’étude. Pour les hommes, le lien statistique entre grande quantité de lait consommé et risque de décès est également observé mais « de manière moins prononcée » tandis qu’aucun lien n’est observé pour les fractures. L’analyse concernant les produits laitiers – lait fermenté et fromage - montre également un lien statistique avec fractures et décès, mais « dans le sens inverse ».

La prudence est de mise
« Les femmes qui consomment beaucoup de fromage et produits à base de lait fermenté ont un taux de mortalité et fracture plus faible que celles qui en prennent peu« , observent les chercheurs. L’analyse tient de l’observation et aucune relation de cause à effet n’a été formellement démontrée. Mais les scientifiques suédois avancent une hypothèse pour expliquer l’éventuel effet néfaste du lait à haute dose chez les adultes: la présence en quantité importante de sucres spécifiques, lactose et D-galactose, qui sont peu présents dans les produits fermentés.

Le D-galactose pourrait jouer un rôle dans le « stress oxydant » des cellules et l’inflammation des tissus: des expériences ont montré que ce produit injecté chez des souris accélérait le vieillissement. »Il pourrait y avoir un lien avec le lactose et galactose contenus dans le lait (…) mais une telle relation de cause à effet doit encore être l’objet d’expérimentations », souligne l’équipe suédoise. »Il s’agit d’une étude intéressante, bien conçue mais, comme disent les auteurs, la prudence est de mise« , commente la diététicienne et nutritionniste britannique Gaynor Bussell.

Pas de conclusion hâtive
« On ne peut pas tirer une conclusion sur une relation de cause à effet car il se peut qu’il y ait un autre facteur difficile à identifier qui va de pair avec la consommation de lait et qui provoque mortalité accrue et fractures« , explique-t-elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animamea.over-blog.net/
Pichou

avatar

Nombre de messages : 2000
Age : 38
Localisation : IDF
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: Consommons nous trop de lait ?    Ven 31 Oct - 10:50

J'ai lu un livre pas mal à ce sujet, "Lait, mensonges et propagande", en gros un peu de lait c'est bien si on aime ça, mais trop c'est mauvais. Le lait de vache est destiné à la croissance du veau, pas aux adultes humains donc déjà ont peu s'interroger du bienfait de la chose, ensuite avec tous les medocs injectés aux vaches.. Les bienfaits concernant l'apport en calcium sont aussi plutôt limités en fait mais ça fait vendre et la vente de lait c'est tout un commerce depuis que nos parents sont petits mon père me disait qu'on leur faisait boire du lait à l'école.
Concernant l'ostéoporose, je sais plus exactement comment s'était expliqué dans le livre mais trop de lait accélère le renouvellement osseux et donc accélère le vieillissement, je veux pas dire de bêtise mais il me semble que c'est quelque chose dans ce genre.

Ensuite beaucoup de personnes sont intolérantes sans trop s'en rendre compte. Perso j'ai bu du lait de vache tous les matins pendant une vingtaine d'année, je me suis rendu compte qu'après en avoir bu j'étais toujours plus ou moins fatiguée mais je pensais que c'était normal... après un effort sportif ou avant par contre ça me donne carrément des nausées. Je suis passée au lait de soja depuis plusieurs années et vraiment je me sens plus légère y a pas photo, je trouve même le lait plutôt dégueu en fait.
Je supporte pas trop le gruyère aussi je sais pas si c'est lié mais j'ai pas de problème avec les autres fromages, par contre je sais pas si je devrais pas stopper les yaourts aussi je me pose justement la question ces jours ci à cause de diarrhées suspectes lol et de ma santé toujours zarbi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 12035
Age : 39
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Consommons nous trop de lait ?    Ven 31 Oct - 13:46

Je ne consomme presque plus de lait / laitage depuis janvier ( à l'exception des fromages que je ne peux consommer qu'en quantité limitée / fromage blanc / et quelques petits desserts à base de lait de vache ) . Pour le reste, je substitue avec des laits végétaux et je m'en porte très bien. Je crois que c'est comme pour tout : on peut consommer de tout à condition de ne pas en abuser et de varier son alimentation .
Le truc c'est que ça rend méfiant car l'industrie agro alimentaire a vraiment pris les gens en otage depuis la seconde moitié du XXe siècle et qu'on commence à s'en rendre compte. Moi aussi j'avais du lait au goûter à l'école quand j'étais petite...en même temps je ne le buvais pas, j'ai jamais aimé le lait au naturel.
Je ne sais pas si c'est le lait ou le gluten, mais depuis que ma consommation a radicalement changé sur ces deux produits, je me sens beaucoup moins "lourde" et je le sens automatiquement quand je mange trop ou des choses difficiles à digérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animamea.over-blog.net/
Alyane
Bibliothécaire officielle
avatar

Nombre de messages : 2106
Age : 41
Localisation : PARIS/RP
Date d'inscription : 10/09/2011

MessageSujet: Re: Consommons nous trop de lait ?    Dim 2 Nov - 13:41

J'avoue ne plus très bien savoir ce qui est vrai et ce qui relève de "propagandes" de l'industrie alimentaire ou d'idées reçues basées sur des faits "scientifiques" dont personne ne connaît jamais la source.

J'ai été végétarienne pendant une dizaine d'années (par conviction) et ai donc été une grosse consommatrice de lait de soja, tofu, céréales diverses et variées...
Puis j'ai réintégré la viande pour palier à des carences qui devenaient de plus en plus compliquées à gérer autrement qu'avec des compléments alimentaires (dont je ne voulais pas car trop en contradiction avec mes convictions).

Quelques années plus tard, j'ai fortement diminué puis stoppé ma consommation de produits laitiers suite à des tendinites chroniques qu'on imputait à la consommation de lait....sans aucun résultat.
J'ai réintégré les produits laitiers dans ma consommation....sans aucun changement.
Les tendinites ont finies par fortement diminué lorsque j'ai comblé une très forte carence en vitamine D (moins du tiers du minimum requis. A ce jour, aucun médecin n'a encore compris pourquoi).

Récemment, j'ai été "diagnostiqué" comme étant intolérante au gluten.
J'ai fortement diminué ma consommation de gluten et me suis lancée dans le "free gluten".
Après plusieurs semaines, des maux de ventre et une augmentation non négligeable de mon budget alimentaire, j'ai finalement arrêté le "free gluten".

Bref, tout ça pour dire que, désormais, j'accorde un crédit limité à tout ce qu'on peut lire un peu partout.

J'estime avoir une alimentation saine et équilibrée avec du gluten, du lactose et plein d'additifs certes, mais qui semble me convenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D4N

avatar

Nombre de messages : 726
Age : 33
Localisation : England
Date d'inscription : 17/01/2013

MessageSujet: Re: Consommons nous trop de lait ?    Dim 2 Nov - 15:58

Ahh les statistiques.... http://tylervigen.com/

Je suis d'accord avec la démarche d'Alyane, il faut trouver une alimentation qui nous convienne et c'est une question d’expérimentation personnelle, la médecine peut donner des pistes mais est encore bien ignorante là dessus et il n'y a pas de recette miracle.

Perso jusqu'à 20 ans je prenais un ou deux grands bols de lait par jour, j'adorais ça... Maintenant je n'aime plus trop le gout, je n’achète du lait que pour faire des crêpes, et encore je mets moitié d'eau.

Cela dit les antibiotiques donnés au bétail et l'agriculture moderne de façon générale, je pense que c'est un réel problème... mais je n'ai pas de réponse, à part ne pas manger trop de viande et éviter le poulet dont les conditions d'élevage me paraissent complètement folles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baboo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10659
Age : 36
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Consommons nous trop de lait ?    Dim 9 Nov - 14:25

DAN : pour es crêpes, tu peux utiliser des lait végétaux (lait de coco, lait d'épautre noisette, lait de riz). c'est super bon ! Elles sont vachement plus legères et digeste
c'est juste un peu sucré donc pas besoin de rajouter du sucre dans ta pâte.
ça fait aussi des crêpes moins "grasses" (matière grasse dans le lait de vache) donc avoir une bonne crêpière en tefale qui n'attache et/ou bien huile les premières

_________________
Bueno dans mon corps, bueno dans mes barquettes !
SI T'AS L'ÂME D'UN SÉDUCTEUR ET LE GOÛT DU FRUIT DÉFENDU

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baboo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10659
Age : 36
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Consommons nous trop de lait ?    Dim 9 Nov - 14:30

sinon amusantes corrélation de stat Laughing

Perso je ne supprime pas totalement (j'adore le fromage) , difficile de faire des recettes de gateaux sans un peu de beurre... par contre j'essaye d'en consommer moins en remplaçant le lait des céréales par des lait végétaux que j'aime bien (même si un eu plus sucré)
le lait d'avoine j'adore ! (très bon dans es crêpes aussi)

_________________
Bueno dans mon corps, bueno dans mes barquettes !
SI T'AS L'ÂME D'UN SÉDUCTEUR ET LE GOÛT DU FRUIT DÉFENDU

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Consommons nous trop de lait ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Consommons nous trop de lait ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon bébé ne me vide plus les seins.
» Payons nous trop d'impots?
» Oeufs au lait à ma façon
» milk shake hyper protéiné (et trop bon)
» Le réflexe dysphorique d'éjection du lait ou D-Mer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confidentielles :: Santé / Sexualité :: Santé et Beauté au féminin-
Sauter vers: