Confidentielles forum, pour les femmes qui aiment les femmes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le bleu est une couleure chaude adapté en film

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Almeria

avatar

Nombre de messages : 7617
Age : 44
Localisation : Evil Queen for ever
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Le bleu est une couleure chaude adapté en film   Jeu 30 Jan - 7:19

plus vous en parlez et moins j'ai envie de le voir ...

déjà je suis pas fan des histoires qui se finissent mal ni des plans pornographique dans un film de ce type (rien contre le porno c'est que moi lje vois pas l'intérêt...là de suite)...bref me sent pas dans une envie de voir ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 12035
Age : 39
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Le bleu est une couleure chaude adapté en film   Jeu 30 Jan - 9:33

Je pense que le sujet de l'acceptation a été traité...mais plus en filigrane. Ça occupe quand même une grande partie du premier chapitre, et c'est sous entendu dans la seconde partie.

On la voit bien se débattre à plusieurs reprises avec elle même.
Pour moi, plus aurait été lourd/cliché/déjà vu ... j'aimerais bien voir des films avec des homos qui parlent un peu d'autre chose que du "douloureux problème" de l'homosexualité, qui n'en est pas un pour tout le monde, et pas forcément dans une lutte intérieure transcendantale avec rejet de l'entourage et tentative de suicide à la clé.
Ça reste quand même bien présent dans l'histoire et j'ai déjà trouvé ça un peu lourd. Mais je suis d'accord sur un point : il n'aurait pas du enlever la scène avec les parents d'Adèle ( qui se trouvera dans la version longue du DVD me semble t il ) qui est importante pour la compréhension de la suite.

Autre chose : il n'est jamais dit dans le film qu'elle est lesbienne. Elle est peut être bisexuelle, ou peut être lesbienne refoulée, ou peut être hétéro ayant eu un coup de cœur homosexuel une fois dans sa vie.
Le refus de l'étiquette n'est pas forcément un signe d'homophobie latente. Il y a beaucoup de scènes qui démontrent bien que le réalisateur en est loin.
La fin ouverte laisse Adèle et le spectateur dans ce questionnement...on ne sait pas ce qu'elle deviendra à ce moment de l'histoire. Ça n'est pas définit , ni clair.

Au final , est ce une méconnaissance , un désir d'ignorer le sujet ou une réelle volonté du réalisateur , un choix ?

Honnêtement, je pense que personnellement, Kechiche est un gros con ... mais on ne peut pas dire qu'il n'est pas talentueux.

Je pense justement que traiter le couple homosexuel en tant que couple "comme un autre" est la clé de la visibilité efficace à venir.
La notion de "épreuves" / "passages obligés" ... c'est quelque chose au travers de quoi nous devons nous même apprendre à passer ( à autre chose , je veux dire ). C'est très "scolaire" à mon sens, et j'ai l'impression que ça nous conforte dans une auto victimisation contre productive. On peut identifier les problèmes sans avoir à nous les assener à longueur de temps comme une leçon à apprendre dix fois dans une vie.

Je pense qu'en tant qu'homosexuelle, j'ai aussi droit d'attendre de la culture qu'elle m'offre une autre vision du réel ... déjà que cette vision soit réellement ouverte à la diversité ( je rappelle que selon les époques, on a encensé ou critiqué Gazon Maudit, soit disant trop cliché , trop ceci , trop cela, en oubliant que c'était over courageux de la part de Balasko de l'avoir fait à cette époque précise, de cette façon précise ...je pense même que c'est l'un des films traitant de l'homosexualité les plus courageux en France ) , ouverte à la critique aussi si elle est bien amenée et constructive, ouverte à l'ensemble des sujets existants par ailleurs. Être homosexuel , ce n'est pas une chose qui nous définie entièrement et il n'y a pas un "cahier des charges" à exiger pour donner un permis de réalisation.

Pour moi, qu'on aime , qu'on aime pas, qu'on déteste ... je reste sur l'idée que c'est très bien que ce film existe, très bien qu'il ait eu la palme d'or, qu'il ait voyagé hors de nos frontières.

Et je rejoins Agrimony sur la question de l'adaptation : on est toujours déçue , ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animamea.over-blog.net/
Pichou

avatar

Nombre de messages : 2000
Age : 38
Localisation : IDF
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: Le bleu est une couleure chaude adapté en film   Ven 21 Fév - 11:53

J'ai pas lu la bd et j'ai vu le film hier. En gros j'ai bien aimé, pour qu'un film me tienne 3h sans que je fasse de pause ou presque c'est déjà pas mal, bon j'ai joué un peu à candy en même temps mais bon y a des moments y a pas besoin d'avoir le nez complètement dessus.
Bref, moi ce que je retiens c'est que c'est l'histoire d'une rencontre, d'une histoire d'amour et dans ce sens c'est bien raconté, si y avait pas les scènes de c*l ça pourrait même être montré dans les lycée au même titre que Tomboy lol
Par contre j'ai moins aimé le trop de plans sur le fessier d'Adèle, les scènes sexe c'est too much, y avait pas besoin de nous faire toutes les positions du kama et c'était trop long trop détaillé... Après je suppose qu'il a voulu montrer quelque chose en le faisant, peut être montrer la différence de la relation qu'elle a avec Emma de celle qu'elle avait eu avec le gars avant, après pour moi ça passe pas forcément par le sexe mais bon.. après si c'est son point de vu pourquoi pas c'est juste pas ce que je retiendrai.
En gros c'était sympa quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liara

avatar

Nombre de messages : 41
Age : 33
Localisation : Haut de Seine
Date d'inscription : 21/09/2016

MessageSujet: Re: Le bleu est une couleure chaude adapté en film   Jeu 22 Sep - 10:30

La vie d'Adèle.... alors où est le smiley qui vomit... lol! lol!
Le livre était juste super mais alors le film vraiment nul et limite vulgaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bleu est une couleure chaude adapté en film   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bleu est une couleure chaude adapté en film
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La région de Jean Charest vire au bleu... CSQ !
» Bleu énorme suite à prise de sang
» Un Eco-label pour le homard bleu.
» Le disque bleu... Normand
» A la recherche du fard BLEU MARINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confidentielles :: Culture et loisirs :: Culture lesbienne-
Sauter vers: