Confidentielles forum, pour les femmes qui aiment les femmes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Polars suédois : Henning Mankell

Aller en bas 
AuteurMessage
heloise

avatar

Nombre de messages : 3075
Age : 46
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Polars suédois : Henning Mankell   Mer 17 Aoû - 16:57

Salut !

Alors, j'ai une amie qui lit beaucoup, et notamment des polars. Elle n'avait pas encore commencé les Millenium, mais elle s'offusquait déjà qu'on en parle tant alors que l'on parle si peu d'Henning Mankell qui, d'après elle, écrivait bien avant Stieg Larsson et était exceeeeelllent !

Donc elle m'en a prêté un, et je dois avouer qu'il était en effet palpitant !

Le Guerrier Solitaire



Amazon.fr

Comment une jeune fille peut-elle s'immoler par le feu, au beau milieu d'un champ de colza ? Et pourquoi ? Pendant que la Suède se protège de la canicule de cet été 1994 en suivant la Coupe du monde de football, l'inspecteur Kurt Wallander, de la police d'Ystad, assiste presque par hasard à cette scène apocalyptique. Pas question de partir en vacances... surtout que, dès le lendemain, s'enchaîne une série de meurtres atroces : un ancien ministre lubrique, un marchand d'art et un petit truand sont retrouvés scalpés... Quel est le lien entre eux ? Comment empêcher l'assassin de récidiver et pourquoi est-il devenu ce meurtrier sans pitié ?

On connaît le coupable dès le début du récit, mais cela ne nuit en rien à l'intérêt du Guerrier solitaire, ce très grand roman noir, d'un auteur quasiment inconnu mais à placer tout de suite aux côtés de son brillant compatriote Björn Larsson, auteur du Cercle celtique. Tout s'enchaîne au millimètre dans l'enquête de ce policier profondément humain, avec ses histoires de coeur, ses doutes philosophiques, ses obligations domestiques... Un roman formidable ! --Bruno Ménard

Quatrième de couverture

Été 1994, la petite ville d'Ystad somnole la chaleur. Rivés devant leurs postes de télévision, tous les Suédois suivent la Coupe du monde de football. Mais, alors que l'inspecteur Wallander se prépare à partir en vacances, une jeune fille s'immole par le feu dans un champ de colza. Le lendemain, un ancien ministre est tué à coups de hache. Une série de meurtres d'une sauvagerie terrifiante se déclenche. La police d'Ystad, menée par Kurt Wallander, entame une course contre la montre haletante pour arrêter le tueur avant qu'il ne frappe à nouveau. Mais quel lien y a-t-il entre un ancien ministre en retraite, un riche marchand d'art et un minable truand,? Pourquoi les victimes sont-elles scalpées ? Et qui est cette jeune fille qui s'est suicidée ? A-t-elle un rapport avec les meurtres ?


Donc outre le dépaysement suédois (qui commence à ne plus en être un quand on enchaîne les Läckberg, Larsson et autres Indridason(1)), le livre est vraiement très bien écrit, bien mené, pose plein d'interrogations sur la question suédoise, nous mène en bateau, et reste haletant jusqu'à la fin. Hier soir, je lisais la critique ultra négative d'un internaute. Certes, pourquoi pas ? Mais je ne l'ai pas ressenti ainsi, même si ce qu'il dit ne me semblait pas faux. Vous pourrez la lire ici une fois que vous aurez avalé cet opus. Mais pour ma part, j'ai adoré.


Un collègue a lu Les Chaussures Italiennes, il a été déçu. Pour ma part, je viens de commencer Les Chiens De Riga, offert par mon amie justement pour mon anniversaire. Wink

Ariane

(1) J'édite, parce qu'après avoir lu un post de baboo, j'ai appris qu'Indridason était en fait islandais^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Polars suédois : Henning Mankell
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livres de Henning Mankell
» cidre suédois
» Parodie du "Décor pour les Braves" par les suédois
» Quelqu'un peut me dire où je dois mettre monmessage?
» citation / vas ou tu veux, meurt ou tu dois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confidentielles :: Culture et loisirs :: La bibliothèque de Conf-
Sauter vers: