Confidentielles forum, pour les femmes qui aiment les femmes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Polars suédois : Camilla Läckberg

Aller en bas 
AuteurMessage
heloise

avatar

Nombre de messages : 3075
Age : 46
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Polars suédois : Camilla Läckberg   Mer 17 Aoû - 16:37

Salut !

L'an passé, pour mon anniversaire, ma mère m'avait offert plusieurs livres. Elle recherchait un autre auteur, proche de Vargas, mais la libraire n'en connaissait pas (Vargas est vraiment à part Wink) et l'a orientée vers Camilla Läckberg. Ma mère a hésité à acheter le coffret de ses trois premiers livres, car elle n'était pas sûre que cela me plairait. Mais le fait est qu'ils m'ont plu, car depuis, j'ai non seulement lu celui qu'elle m'avait offert, à savoir la Princesse Des Glaces, mais également les deux suivants.

Malheureusement, ces livres n'existent pas encore en poche...


Biographie de l'auteur

Camilla Läckberg, née le 30 août 1974, est à ce jour l'auteur de cinq polars ayant pour héroïne Erica Falck et dont l'intrigue se situe toujours à Fjälbacka, port de pêche de la côte ouest en Suède, qui eut son heure de gloire mais désormais végète. En Suède, tous ses ouvrages se sont classés parmi les meilleures ventes de ces dernières années, au coude à coude avec Millénium de Stieg Larsson.


La Princesse Des Glaces



Présentation de l'éditeur

Erica Falck, trente-cinq ans, auteur de biographies installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise, découvre le cadavre aux poignets tailladés d'une amie d'enfance, Alexandra Wijkner, nue dans une baignoire d'eau gelée. Impliquée malgré elle dans l'enquête (à moins qu'une certaine tendance naturelle à fouiller la vie des autres ne soit ici à l'œuvre), Erica se convainc très vite qu'il ne s'agit pas d'un suicide. Sur ce point - et sur beaucoup d'autres -, l'inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint. A la conquête de la vérité, stimulée par un amour naissant, Erica, enquêtrice au foyer façon Desperate Housewives, plonge clans les strates d'une petite société provinciale qu'elle croyait bien connaître et découvre ses secrets, d'autant plus sombres que sera bientôt trouvé le corps d'un peintre clochard - autre mise en scène de suicide. Au-delà d'une maîtrise évidente des règles de l'enquête et de ses rebondissements, Camilla Läckberg sait à merveille croquer des personnages complexes et - tout à fait dans la ligne de créateurs comme Simenon ou Chabrol - disséquer une petite communauté dont la surface tranquille cache des eaux bien plus troubles qu'on ne le pense.


J'avais ainsi pas mal aimé cet opus, même si j'avais lu mieux en terme de polar. Mais je me suis laissée aller tranquillement dans l'intrigue, et je ne me suis pas ennuyée. Depuis, j'ai lu le 1er tome de Millenium, et il faut bien avouer que si Läckberg se laisse lire, on est quand même bien un cran en dessous de Larsson. Mais ça se lit bien et ça divertit, c'est l'essentiel, non ?


Le Prédicateur



Présentation de l'éditeur

Dans les rochers proches de Fjàllbacka, le petit port touristique suédois dont il était question dans La Princesse des glaces, on découvre le cadavre d'une femme. L'affaire se complique quand apparaissent, plus profond au même endroit, deux squelettes de femmes... L'inspecteur Patrik Hedstrôm est chargé de l'enquête en cette période estivale où l'incident pourrait faire fuir les touristes et qui, canicule oblige, rend difficiles les dernières semaines de grossesse d'Erica Falck, sa compagne. Lentement, le tableau se précise : les squelettes sont certainement ceux de deux jeunes femmes disparues vingt-quatre ans plus tôt. Revient ainsi en lumière la famille Hult, dont le patriarche, Ephraïm, magnétisait les foules accompagné de ses deux petits garçons, Gabriel et Johannes, dotés de pouvoirs de guérisseurs. Depuis cette époque et un étrange suicide, la famille est divisée en deux branches qui se haïssent. Alors que Patrik assemble les morceaux du puzzle, on apprend que Jenny, une adolescente en vacances dans un camping, a disparu. La liste s'allonge... Une nouvelle fois, Camilla Lâckberg excelle à tisser son intrigue, manipulant son lecteur avec jubilation, entre informations finement distillées et plaisir de nous perdre en compagnie de ses personnages dans une atmosphère provinciale lourde de secrets.



Du coup, je suis passée au suivant. Autant les lire dans l'ordre, vu que les personnages principaux sont les mêmes et qu'ils/elles évoluent. Ce roman est construit un peu comme le premier, avec des alternances entre de points de vue d'un chapitre à l'autre. Je l'ai trouvé meilleur que le premier, mais peut-être aussi étais-je en terrain connu et donc plus à même de l'apprécier ? Seule petite déception, il s'agit désormais plus d'un roman autour de l'enquêteur Patrik Edström qu'autour d'Eria Falck. Dommage.



Le Tailleur De Pierre




Présentation de l'éditeur

" La dernière nasse était particulièrement lourde et il cala son pied sur le plat-bord pour la dégager sans se déséquilibrer. Lentement il la sentit céder et il espérait ne pas l'avoir esquintée. Il jeta un coup d'oeil par-dessus bord mais ce qu'il vit n'était pas le casier. C'était une main blanche qui fendit la surface agitée de l'eau et sembla montrer le ciel l'espace d'un instant. Son premier réflexe fut de lâcher la corde et de laisser cette chose disparaître dans les profondeurs... " Un pêcheur de Fjâllbacka trouve une petite fille noyée. Bientôt, on constate que Sara, sept ans, a de l'eau douce savonneuse dans les poumons. Quelqu'un l'a donc tuée avant de la jeter à la mer. Mais qui peut vouloir du mal à une petite fille ? Alors qu'Erica vient de mettre leur bébé au monde et qu'il est bouleversé d'être papa, Patrik Hedstrôm mène l'enquête sur cette horrible affaire. Car sous les apparences tranquilles, Fjâllbacka dissimule de sordides relations humaines - querelles de voisinage, conflits familiaux, pratiques pédophiles - dont les origines peuvent remonter jusqu'aux années 1920. Quant aux coupables, ils pourraient même avoir quitté la ville depuis longtemps. Mais lui vouer une haine éternelle.



En fait, pour tout vous dire, je suis intriguée par le titre et la couverture du 5ème tome, et comme je le disais plus haut, les personnages évoluent, donc je préfère les lire dans l'ordre. Mais celui que je souhaite lire le plus, c'est le dernier^^.

Cela étant dit, celui-ci ne déçoit pas, il est comme les deux autres, voire un peu meilleure. Petit changement dans la construction, ou plutôt variante, avec ajout de la dimension temporelle. Comme déjà dit auparavant, c'est moins bien que Millenium 1, ou encore Henning Mankell, mais c'est très divertissant, bien écrit, et ça se tient.

A la prochaine pour les deux suivants !

Ariane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baboo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10647
Age : 36
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Polars suédois : Camilla Läckberg   Mer 17 Aoû - 17:16

ah ben effectivement, avec tout ces polar suedois, heureusement que tu lis pas Indridason Laughing (que je lis en revanche, et dont jje te conseille vivement "La femme en Vert")

_________________
Bueno dans mon corps, bueno dans mes barquettes !
SI T'AS L'ÂME D'UN SÉDUCTEUR ET LE GOÛT DU FRUIT DÉFENDU

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
heloise

avatar

Nombre de messages : 3075
Age : 46
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Polars suédois : Camilla Läckberg   Mer 17 Aoû - 17:35

Re !

Ben, ma fameuse pote m'en a prêté un, figure-toi ! Ainsi qu'un Harlan Coben. Mais bon, j'ai aussi d'autres trucs à lire. Donc un polar suédois, un autre truc, un polar suédois, un autre truc... Laughing

Ariane- Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Polars suédois : Camilla Läckberg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Polars suédois : Camilla Läckberg
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cidre suédois
» Parodie du "Décor pour les Braves" par les suédois
» Quelqu'un peut me dire où je dois mettre monmessage?
» citation / vas ou tu veux, meurt ou tu dois
» (F) CAMILLA LUDDINGTON ? taken.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confidentielles :: Culture et loisirs :: La bibliothèque de Conf-
Sauter vers: