Confidentielles forum, pour les femmes qui aiment les femmes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gays pas gais

Aller en bas 
AuteurMessage
Marianne
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 12035
Age : 39
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Gays pas gais   Sam 6 Aoû - 12:04

Quelles sont les raisons qui font que les histoires d'homos restent malgré tout majoritairement dramatiques ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animamea.over-blog.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gays pas gais   Sam 6 Aoû - 13:01

Bon je suis pas une référence en culture homos moi.
Mais c'est en effet une très bonne question,car les rares achats que j'ai pu faire se terminent mal.J'avais pas tilté!
J'ai même eu un bouquin nan mais vous pouvez pas imaginer...c'était pathétique.Je ne sais plus si ça se termine mal,mais toute l'atmosphère était d'un glauque...
Le titre Aquarelle je crois,mais je retrouve pas l'auteur.Bref passons.

Sinon c'est peut être parce que les histoires d'amour homos sont plus difficiles à vivre,à assumer,enfin je veux pas généraliser.Et que la norme imposée reprend inévitablement le dessus.(amours "marginales",donc pour que tout rentre dans l'ordre,ben faut les tuer).
C'est peut être aussi parce que ce qui poussent certains auteurs à ecrire,c'est leur propre vécu,leur douleur.Et qu'en faire un récit contribue à leur guérison.
Et qu'écrire une histoire homo qui se termine bien,même pour un homo ben c'est chose rare,parce qu'il est lui même influencée par ladite norme?
Revenir en haut Aller en bas
Piiimvert

avatar

Nombre de messages : 518
Age : 26
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Gays pas gais   Sam 6 Aoû - 13:52

Citation :
Sinon c'est peut être parce que les histoires d'amour homos sont plus difficiles à vivre,à assumer,enfin je veux pas généraliser.Et que la norme imposée reprend inévitablement le dessus.(amours "marginales",donc pour que tout rentre dans l'ordre,ben faut les tuer).
C'est peut être aussi parce que ce qui poussent certains auteurs à ecrire,c'est leur propre vécu,leur douleur.Et qu'en faire un récit contribue à leur guérison.

Ouep je plussois.

Mais j'ai l'impression que c'est en train d'évoluer. Comme c'est de plus en plus médiatisé et que même si c'est un peu lent, les mentalités changent. Certes il y en aura toujours des homophobes, tout comme il y aura toujours des racistes mais l’évolution des mentalités a et aura surement un impact sur la culture lesbienne.

Déjà au début, j'entendais ma belle-mère dire, je suis d'accord pour le mariage gay mais pas pour l'adoption ou pour tout autre moyen d'avoir des enfants tout en disant qu'il y a des parents hétéro qui "méritent" moins d'avoir des gosses que des parents homo. Puis aujourd'hui elle me dit que ce qui ne lui plait pas dans le fait que les gays puissent avoir des enfants, c'est le fait que cet enfant ne soit pas perçu par les autres enfants comme normal. Donc sa manière de voir les choses évolue pour moi. Bref, j'suis HS, mais tout ça pour dire qu'à mon avis, avec le temps, ça va changer. Mais bon il y aura toujours des histoires tristes j'espère, pour qu'on puisse avoir la satisfaction de connaitre des histoires joyeuses, sinon c'est monotone ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 12035
Age : 39
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Gays pas gais   Sam 6 Aoû - 15:02

Forcément dans l'histoire il y a eu une majorité d'histoires qui se finissaient mal ... parce que la seule façon de pouvoir montrer des gays c'était de rappeler que c'était mal ou qu'ils étaient maudits ... et donc ne pouvaient pas bien finir sous peine de subir la censure. Toujours dans la même idée, il fallait rassurer les hétéros sur la viabilité naturelle et inconditionnelle de leur couple ... donc les homos ça peut être beau/ mignon mais c'est pas viable.
La société rejetant le couple homo + culture homophobe...même si ça a changé, ça continue d'être plus difficile d'être un couple gay mais je pense que ça n'est pas la seule explication.

Peut être qu'à l'heure actuelle, à force de s'être fait martelé par l'idée que c'était plus difficile, on a finit par le croire.
Et là je serais peut être mal vue, mais la lesbienne spécifiquement n'est elle pas un peu doloriste culturellement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animamea.over-blog.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gays pas gais   Sam 6 Aoû - 23:01

Marianne a écrit:
Et là je serais peut être mal vue, mais la lesbienne spécifiquement n'est elle pas un peu doloriste culturellement ?
.

J'ai pas osé le dire Wink .
Même que j'ai des noms!
Revenir en haut Aller en bas
baboo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10655
Age : 36
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Gays pas gais   Dim 7 Aoû - 11:21

Citation :
appeler que c'était mal ou qu'ils étaient maudits ... et donc ne pouvaient pas bien finir sous peine de subir la censure. Toujours dans la même idée, il fallait rassurer les hétéros sur la viabilité naturelle et inconditionnelle de leur couple ... donc les homos ça peut être beau/ mignon mais c'est pas viable.
tu ne pouvais pas exprimer mieux le fond de ma pensé !

Après, on voit effectivement de plus en plus fleurir dans le panorama des film des personnages secondaires qui se trouvent être lesbiennes (cf le film tiré du livre de Blandine Le Callet "Une Pièce Montée", où l'une des sœurs de la mariée tombe sous le charme de la cousine lesbienne du marié) où l'homosexualité est traité "normalement" comme faisant partie de notre société.

Mais pour les film, purement "lesbien", faut avoir la réalisatrice lesbienne pour avoir enfin quelque chose de bien (exemple Shamim Sarif qui a réalisé "I Can't Think Straigt" et "The World unseen") mais forcément, ça cours pas les rues. Par cotnre en terme de livre, on est largement plus fourni.

D'ailleurs, on ne retrouve pas du tout cette malediction dans les livres lesbiens, moins soumis à la censure ?... Est-ce le milieu de livre qui est plus libre (nos plus grand auteurs ont parfois bousculé les mentalités sans auto-censure justement) ou est-ce du au fait que cela ne concerne pas le même public (en nombre et en catégorie) ?

_________________
Bueno dans mon corps, bueno dans mes barquettes !
SI T'AS L'ÂME D'UN SÉDUCTEUR ET LE GOÛT DU FRUIT DÉFENDU

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gays pas gais   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gays pas gais
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Regarder gratuitement un film sans le telecharger
» Les Saisons
» lieu de la photo
» Comment un gendarme de Lyon a sauvé une désespérée à Marignane
» Et entendre ton rire comme on entend la mer s'arrêter, repartir , en arrière... ? Moroë

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confidentielles :: Culture et loisirs :: Culture lesbienne-
Sauter vers: